Fév 17

PRÔNER UNE CONFRONTATION AVEC LA CHINE EST « DANGEREUX », AVERTIT SON AMBASSADEUR AUX ÉTATS-UNIS

Il serait « dangereux » de prôner une confrontation avec la Chine, a averti mardi l’ambassadeur de Chine aux États-Unis, Cui Tiankai.

« Ce serait vraiment paranoïaque que de redouter qu’une Chine qui suit sa propre voie de développement puisse être une source de confrontation pour les États-Unis. Et il serait dangereux de prôner une stratégie de confrontation » envers Beijing, a-t-il déclaré à l’occasion d’une réception donnée pour la Fête du printemps (Nouvel An chinois) à l’ambassade de Chine.

« Ce serait prendre ses désirs pour des réalités que de s’imaginer qu’une espèce d’ingénierie génétique de type politique ou économique soit capable de changer l’ADN de la Chine« , a poursuivi le diplomate.

La relation sino-américaine « devrait se distinguer par une coopération globale« , a indiqué M. Cui. « Une concurrence amicale, lorsqu’elle est nécessaire, mais pas une confrontation.« 

« Nos deux pays connaîtront toujours des différends, mais nos intérêts communs croissants sont bien plus importants. Des désaccords peuvent continuer à exister entre nos deux pays, mais la nécessité de coopérer est bien supérieure aux différends entre nous. Nous continuerons de rencontrer des problèmes, mais nous parviendrons à trouver des solutions par la voie du dialogue« , a observé M. Cui.

Faisant remarquer que le Nouvel An chinois à venir inaugurait l’année du Chien, l’ambassadeur a indiqué : « Les chiens sont considérés comme des compagnons fidèles, sincères et dignes de confiance dans la culture chinoise comme dans la culture occidentale. Je suis persuadé que de telles vertus sont également essentielles pour les relations entre les pays« .

La sénatrice de l’État de Virginie-Occidentale Shelley Capito, qui a participé à la réception, a déclaré à Xinhua qu’elle espérait que les relations entre Beijing et Washington deviennent plus étroites.

« Notre État est vraiment encouragé par les investissements qui vont venir de Chine et nous pensons qu’ils vont changer le jeu et permettre à beaucoup de gens d’avoir du travail et de créer beaucoup de prospérité dans notre région« , s’est-elle enthousiasmée, en référence à une promesse d’investissement de 83,7 milliards de dollars faite par la Chine à l’occasion de la visite d’État du président Donald Trump à Beijing en novembre dernier.

« Nous avons beaucoup d’objectifs communs en ce qui concerne les projets de construction d’infrastructures, tout comme la Chine veut construire les siennes, et créer davantage de richesses pour tous nos concitoyens. Nous avons une valeur partagée. Donc, j’espère que nous aurons une relation plus étroite. J’ai hâte« , a déclaré Mme Capito.

Plus de 700 personnes ont participé à la réception de l’ambassadeur, dont le ministre américain du Commerce Wilbur Ross, le responsable de l’Asie au Conseil de sécurité nationale Matthew Pottinger et la secrétaire d’État adjointe par intérim Susan Thornton.

http://french.xinhuanet.com/2018-02/15/c_136977457.htm