Mar 08

LE GOUVERNEMENT CONFIRME BURE ET LANCE UN « DÉBAT NATIONAL » SUR LA GESTION DES DÉCHETS NUCLÉAIRES

Un « débat national » se tiendra entre septembre et décembre sur la gestion des déchets nucléaires, qui inclura la question de l’enfouissement profond des déchets les plus radioactifs, projet aujourd’hui contesté à Bure, a annoncé mercredi le secrétaire d’État à la Transition écologique Sébastien Lecornu.

Cette concertation, qui comprendra aussi la mise en place « d’ici l’été » d’un centre de ressources en ligne ouvert au public et d’une « instance de dialogue » d’experts, ne signifie pas l’arrêt du projet Cigéo en cours à Bure, a précisé M. Lecornu.

« Il y a des lois » qui ont été prises en faveur de Cigéo, a-t-il souligné. « Après, il y a de nouvelles générations, de nouveaux questionnements (…) À projet hors norme, il est normal que la concertation soit hors norme« , a-t-il dit à la presse, après avoir réuni pendant plus de deux heures un comité rassemblant élus locaux, parlementaires, gestionnaires de déchets et Andra, l’agence portant le projet Cigéo.

« La question n’est pas +est-on pour ou contre Bure+, mais comment on doit gérer les déchets à vie longue », a-t-il ajouté.

« Aujourd’hui tant qu’on n’a pas trouvé d’autre solution, le projet de Bure est la moins mauvaise solution, dixit le ministre d’É

tat (Nicolas Hulot), la solution la plus raisonnable dixit le rapport de l’ASN », a-t-il encore dit.

©AFP

Note de Charlotte M. à la dépêche ci-dessus :

« Incroyable cynisme du gouvernement qui propose d’engager un débat sur « comment » gérer les déchets mais sans poser sur la table la question de ceux que l’on continuera à produire si l’on ne programme pas l’arrêt des réacteurs.

Proposer un « débat » sur un projet qu’il n’est pas question de remettre en cause, ce n’est pas du dialogue, mais une pure opération de com’, qui traduit un profond mépris pour des citoyens infantilisés. Et ce d’autant plus quand on réprime les opposants. »

https://www.romandie.com/news/Le-gouvernement-confirme-Bure-et-lance-un-debat-national-sur-la-gestion-des-dechets-nucleaires/896915.rom