Mar 15

PROJET DE « MAISON VIGILANTE » DES ANTI-CIGÉO SUR LE TRAJET FERROVIAIRE VERS BURE

Le collectif les Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château (Meuse) a lancé un appel à dons de 40.000 euros pour acheter une maison garde-barrière le long de la voie ferrée qui achemine le matériel de Cigéo à Bure.

Sur cette voie où passaient auparavant des trains de voyageurs puis de marchandises, pourraient circuler, si le projet Cigéo voit le jour, le matériel et les colis radioactifs à destination de la plateforme multimodale de Gondrecourt, dernière étape avant Bure. Actuellement, il est interdit de circuler le long de la voie, gardée par un vigile maître-chien, sous peine d’amende.

L’emplacement de la maison garde-barrière est stratégique. Située face au château d’eau aux couleurs de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), la demeure pourrait abriter un lieu de vie antinucléaire dans la commune. La destination opposante de la maison vigilante sera d’être réellement habitée par un(e) résident(e) ou un couple et d’y aménager un espace de réunions, de bureau (internet, photocopieuse…). Il s’agira d’une base logistique et de point de surveillance de l’Andra.

Lien vers l’appel à dons (Un reçu de déduction fiscale sera adressé à chaque donateur).

https://reporterre.net/Projet-de-maison-vigilante-des-anti-Cigeo-sur-le-trajet-ferroviaire-vers-Bure