Mar 20

L’OMISSION EST AUSSI UNE « FAKE NEWS »

Dimanche 18 mars 2018, la votation citoyenne concernant l’arrêt ou la poursuite du nucléaire civil et militaire était close à 18 heures. Dans la demi-heure qui suivit, les résultats ont été publiés :

Plus de 93 % des 314 530 votants ont exprimé leur opposition à la poursuite des activités nucléaires de la France et 6,23 % l’ont approuvée.

Rappelons, d’abord, qu’à la différence des instituts de « sondage », l’origine et le contrôle de l’identité des votants a été assurée tout au long de cette votation. Donc ici, pas de doubles votants, pas de sondés imaginaires, pas de correction des résultats, etc., toutes manipulations bien connues des officines officielles.

Rappelons également que les citoyens français n’ont jamais été, jusqu’à ce jour, appelés à donner leur avis et manifester leur opinion sur cette question, alors que ces activités civiles et militaires datent de la IVe République. Depuis plus de 60 ans, jamais on n’a sollicité l’accord explicite des Français sur cette question pourtant fondamentale.

À ce sondage en vraie grandeur ont répondu dix fois plus de Français que lors du dernier scrutin du PS, et 150 à 200 fois plus que lors des « sondages-manipulations » d’opinion habituels. C’est dire que la représentativité de l’opération est incontestable. C’est d’ailleurs une très belle réussite de la France Insoumise, à l’origine de cette initiative.

Eh bien que croyez-vous qu’il arriva ! Pensez-vous que les journaux de « gôche », comme Médiapart, ou de droite de la gauche de droite, comme Libé, ou le « Grand Quotidien de Référence Auto-proclamé Champion du Décodex et de la Morale Journalistique » se soient emparés non seulement de cette remarquable performance mais aussi de l’avis sans appel des Français et qu’ils aient publié sans retard cette information essentielle ? Que nenni ! Lundi 19 mars à 16h, encore aucune de ces trois …comment les désigner, feuilles de chou, n’avaient publié les résultats ni fait à ce sujet le moindre commentaire. Ah, s’il s’était agi du Vénézuelaaaaa…

Ils préfèrent sonder les Français pour savoir s’ils préfèrent pisser debout ou mettre plutôt du fromage dans leur soupe. Triste presse servile, tristes chiens de garde, triste pays !

Montauba

https://www.legrandsoir.info/l-omission-est-aussi-une-fake-news.html