Avr 04

LA CHINE FAIT PART DE SES EFFORTS POUR L’APPLICATION DES SANCTIONS CONTRE LE NORD

SÉOUL, 04 avr. (Yonhap) — La Chine a dévoilé ses efforts pour mettre en place les sanctions imposées par le Conseil de sécurité des Nations-Unies (ONU) suite aux provocations balistiques de la Corée du Nord, a annoncé ce mercredi La Voix de l’Amérique (VOA).

Selon son rapport sur l’application des sanctions soumis au comité des sanctions de l’ONU et mis en ligne sur son site Web, la Chine a interdit les exportations de fer, acier et autres métaux ainsi que d’équipements industriels et véhicules de transport vers la Corée du Nord.

La Chine a également imposé une limite sur les exportations de produits pétroliers raffinés vers la Corée du Nord, à 500.000 barils cette année, alors que les permis de travail ne seront plus délivrés aux travailleurs nord-coréens à partir du 22 décembre 2019.

Les mesures ont été prises conformément à la résolution 2397 adoptée par le Conseil de sécurité en décembre après un autre test de missile balistique intercontinental (ICBM) de la Corée du Nord.

La Chine est un allié solide et un partenaire économique important de la Corée du Nord, mais il avait été demandé à Pékin de renforcer les sanctions à plusieurs niveaux contre la Corée du Nord pour que les pressions internationales puissent être exercées sur le pays reclus.

Dans son rapport, la Chine a réaffirmé son engagement en faveur d’une résolution pacifique du dossier nucléaire de la Corée du Nord et ses soutiens pour les pourparlers à six suspendus depuis longtemps.

Les pourparlers à six comprennent les deux Corées, les États-Unis, la Chine, la Russie et le Japon et ont été lancés en 2003 afin de persuader le Nord d’abandonner son programme nucléaire. Les discussions multilatérales organisées par la Chine ont été suspendues à la fin de 2008, quand la Corée du Nord a claqué la porte des négociations.

La Corée du Sud et les États-Unis sont actuellement en train de préparer leurs sommets respectifs avec la Corée du Nord en avril et mai. Les deux Corées sont convenues d’avoir leur troisième sommet inter-coréen au village de la trêve de Panmunjom le 27 avril.

kimsy@yna.co.kr

http://french.yonhapnews.co.kr/news/2018/04/04/0200000000AFR20180404001400884.HTML