Avr 18

POLYNÉSIE : MARCEL TUIHANI « PARTAGE LE COMBAT » DE 193

Dans sa réponse à la lettre ouverte de l’association 193 sur le nucléaire, le leader de la liste Te ora api o Porinetia, Marcel Tuihani, est globalement en phase avec les revendications de l’association sur l’organisation d’un référendum, la modification de la loi Morin, les maladies transgénérationnelles et la prise en charge des dépenses de maladie liées au nucléaire par l’État.

L’association 193 a diffusé mardi matin la réponse apportée par la tête de liste de Te ora api o Porinetia, Marcel Tuihani, à sa lettre ouverte aux candidats sur le sujet du nucléaire. Dans une réponse de deux pages, l’actuel président de l’assemblée affirme qu’il « partage le combat » de l’association de défense des victimes du nucléaire. Il se dit favorable à l’organisation d’un référendum, même s’il demande d’en préciser la question. Et il propose même une formulation très restrictive à l’association : « L’État doit-il lever le secret défense qui entoure les dossiers médicaux des personnes ayant travaillé sur les sites du Centre d’expérimentation du Pacifique ? ».

Marcel Tuihani se dit également prêt à demander la révision de la loi Morin à la fois sur l’extension de la liste des maladies et sur la suppression de la date butoir du 31 décembre 1998. Il estime « normal » que l’État doive indemniser la CPS pour la prise en charge des maladies radio-induites. Il propose également que la Polynésie soit éligible à la Contribution au service public de l’énergie (CSPE) ou qu’elle bénéficie d’une taxe prélevée sur le coût de l’énergie des ménages métropolitains, au titre de la contribution des Polynésiens à l’industrie nucléaire française. Enfin, Marcel Tuihani estime qu’il faut mener une étude « indépendante » sur les risques de maladies transgénérationnelles liées aux essais nucléaires.

Il conclut en affirmant que la question nucléaire est « le préalable incontournable » du dialogue qu’il souhaite reconstruire avec l’État.

https://www.radio1.pf/marcel-tuihani-partage-le-combat-de-193/