Avr 18

SUITE EXPULSION DE BURE : PREMIÈRE CONFÉRENCE DU COLLECTIF CLANCHE LE 26 AVRIL

Suite aux expulsions du bois Lejuc, le 22 février dernier, à Bure, une cinquantaine de Lunévillois viennent de créer un Comité lunévillois antinucléaire et contre l’hérésie de l’enfouissement (ER du 2 mars). L’objectif du Clanche est de se tenir informé au travers de contacts avec les associations et collectifs présents à Bure ou non (Bure Zone Libre, Cedra, Eodra, VMC Camp, Bure Stop, Sortir du Nucléaire…).

Le groupe lunévillois veut agir et se mobiliser de différentes manières en complément des actions menées à Bure contre l’enfouissement des déchets nucléaires, et au-delà, pour l’arrêt des centrales nucléaires. Il est ouvert à toutes les bonnes volontés qui souhaitent œuvrer dans ce sens sans souci d’appartenance religieuse, politique ou idéologique.

Différentes actions sont envisagées : expositions itinérantes, conférences, organisation de covoiturage pour aller à Bure, actions clownesques et théâtre de rue, spectacles, rencontres avec les élus, soutien aux procès en cours…

Le premier rendez-vous donné par le Clanche a pour but d’envisager les alternatives au nucléaire. Cette conférence-débat, animée par Claude Kaiser, élu meusien membre du Cedra (Collectif des élus contre l’enfouissement des déchets rAdioactifs), aura pour thème : « Sortir du nucléaire en dix ans, c’est possible ! ». Elle se déroulera le jeudi 26 avril, à 20 h 30, à l’atelier de Dominique Grentzinger, 7, rue Pacatte, à Lunéville.

Contact : bureluneville@lists.riseup.net (pour s’inscrire à cette liste de diffusion : bureluneville-subscribe@lists.riseup.net )

https://www.estrepublicain.fr/edition-de-luneville/2018/04/18/premiere-conference-du-collectif-clanche-le-26-avril