Avr 19

TRUMP AFFICHE SA CONFIANCE APRÈS LA MISSION DU CHEF DE LA CIA À PYONGYANG

Extraits de l’article :

Le président américain Donald Trump a affiché mercredi une grande confiance dans la spectaculaire amorce de dialogue en cours avec la Corée du Nord, en se félicitant des résultats d’une rencontre secrète du chef de la CIA avec Kim Jong Un à Pyongyang.

Mike Pompeo, l’un des responsables les plus proches du président américain, s’est rendu dans la capitale nord-coréenne pendant le week-end de Pâques. « Il vient juste de quitter la Corée du Nord, il a eu une bonne rencontre avec Kim Jong Un, et il s’est vraiment bien entendu avec lui« , a dit mercredi le président américain.

Cette visite de Mike Pompeo à Pyongyang marque une soudaine accélération des préparatifs en vue d’un sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong Un qui, selon le président américain, doit avoir lieu autour du début juin.

Pressenti pour devenir secrétaire d’État, Mike Pompeo devrait continuer à se charger de ce dossier dans ses nouvelles fonctions, s’il est confirmé par le Sénat dans les jours qui viennent.

Donald Trump s’exprimait depuis Mar-a-Lago, sa luxueuse résidence de Floride, où il avait invité le Premier ministre japonais Shinzo Abe, autre acteur clé du dossier. Les deux hommes y ont passé deux jours, avec au menu des entretiens politiques mais aussi des moments de détente et une partie de golf, une passion commune.

Aux côtés de Shinzo Abe, le président des États-Unis a distillé à la fois un message d’espoir mais aussi une mise en garde aux Nord-Coréens.

« Une voie prometteuse est ouverte pour la Corée du Nord si elle accomplit une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible« , a dit Donald Trump. Mais, a-t-il averti, Kim Jong Un doit être sérieux dans ses engagements.

Inquiets des progrès nord-coréens dans les domaines balistique et atomique, les États-Unis ont toujours posé la perspective d’une dénucléarisation de la péninsule coréenne comme condition à des discussions directes avec Pyongyang.

« Si je pense que cette rencontre ne sera pas fructueuse, nous n’allons pas nous y rendre. Si la rencontre, lorsque j’y serai, n’est pas fructueuse, je la quitterai respectueusement« , a affirmé Donald Trump…

… « Nous les respectons »

Les moments clé du sommet inter-coréen, dont la première poignée de main entre MM. Kim et Moon, seront diffusés en direct à la télévision, a annoncé Séoul mercredi après une réunion de travail entre les deux parties mercredi.

Mais le monde a déjà les yeux braqués sur le face-à-face qui se dessine entre Donald Trump et Kim Jong Un. Il aura lieu début juin ou peut-être un peu avant, avait précisé le président américain mardi.

Donald Trump a évoqué « cinq lieux » possibles pour ce sommet, sans davantage de précisions. Panmunjom, village situé dans la Zone démilitarisée, fait partie des hypothèses régulièrement évoquées, de même que la Corée du Sud ou la Corée du Nord et la Chine.

Pékin est le principal allié de Pyongyang, mais leurs relations s’étaient rafraîchies avec la multiplication des tirs de missiles balistiques et les essais nucléaires du Nord, Pékin soutenant les sanctions de l’ONU.

19/04/2018, © 2018 AFP

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquer sur: http://www.lepoint.fr/monde/le-directeur-de-la-cia-a-pyongyang-seoul-etudie-un-traite-de-paix-18-04-2018-2211687_24.php