Avr 26

BELGIQUE : LES MOUVEMENTS ANTI-NUCLÉAIRES VONT SQUATTER PLUSIEURS COMMISSARIATS CE WEEK-END

Pour porter plainte contre l’État belge mais aussi contre Electrabel et ce, pour deux motifs principaux : non-assistance à personne en danger et défaut d’application du principe de précaution.

Les mouvements anti-nucléaires iront ainsi faire enregistrer leurs plaintes dans les commissariats de Namur, d’Eupen et Tongres.

« Par ces plaintes, on compte manifester notre insécurité permanente liée au fonctionnement des centrales et à leur sécurisation, insuffisante, explique Francis Leboutte, porte-parole du mouvement. Nous comptons déposer plainte contre les institutions responsables. En l’occurrence : l’État belge, l’AFCN (l’Agence fédérale de contrôle nucléaire) et l’opérateur Electrabel. » Ces plaintes seront donc déposées samedi.

Des chances d’aboutir ?

Pourquoi pas, mais ça prendrait du temps. Tous les motifs ne sont pas recevables. Il faudrait impliquer le parquet fédéral puisque le ministre de l’Intérieur est cité.

D’autres plaintes de cette nature ont été déboutées ; d’autres encore, déposées par les Allemands et les Néerlandais, sont en cours. Ce qui est sûr, c’est que c’est avant tout de la communication.

Que veulent les associations anti-nucléaires ?

C’est sensibiliser une population qui vit avec le nucléaire par habitude, depuis 30 ans, sans toujours s’interroger.

Cette sensibilisation, elle marche très bien aux Pays-Bas et en Allemagne. À Aix-la-Chapelle, les vareuses « Stop Tihange » font un tabac au magasin du club de foot. Chez nous, c’est plus timide. Et cette action, ce dépôt de plaintes, participe à une stratégie de visibilité : asticoter le plus possible les autorités pour obtenir gain de cause. C’est-à-dire : ne pas prolonger les vieilles centrales et fermer les réacteurs abimés.

Sachez enfin qu’il y aura une interpellation citoyenne lundi, à Seraing, au conseil communal. Une question sera posée sur les mesures de sauvetage des habitants en cas d’accident nucléaire grave à la centrale de Tihange.

Anne Poncelet

https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_les-mouvements-anti-nucleaires-vont-squatter-plusieurs-commissariats-ce-week-end?id=9897351