Mai 18

DONALD TRUMP MENACE LE LEADER NORD-CORÉEN

Le président américain Donald Trump a menacé que « si on ne parvient pas à un accord avec la Corée du Nord, le dirigeant nord-coréen connaîtra le même sort que le leader libyen Kadhafi ».

Le président américain, pour tenter de ramener Kim Jong-un à la table des négociations sur son programme nucléaire, a eu recours à la politique de la carotte et du bâton. « Il resterait en place dans son pays, il continuerait à gouverner et son pays deviendrait très riche », a-t-il promis, évoquant la Corée du Sud comme modèle possible pour le Nord. En même temps, il n’a pas écarté l’idée d’un modèle libyen évoquée par son conseiller à la sécurité nationale John Bolton, en disant que « ce modèle pourrait être mis en place si on ne parvient pas à un accord avec Pyongyang ».

Après des mois de détente, la Corée du Nord a annulé une rencontre avec son voisin du Sud, en protestation contre des exercices conjoints entre Washington et Séoul, évoquant la possibilité de remettre en cause la rencontre avec Donald Trump prévue le 12 juin.

D’après Pyongyang, ces manœuvres consistent à travailler des scénarios d’attaque contre la Corée du Nord et ne peuvent être considérées comme une démarche amicale.

Jeudi, Pyongyang a assuré que des discussions avec Séoul ne pouvaient s’engager dans l’état actuel des choses, qualifiant les responsables sud-coréens « d’ignorants et d’incompétents ».

Dans la foulée, la Corée du Nord a déclaré que tous les pays détenteurs d’armes atomiques devraient mettre fin à leurs essais nucléaires.

Le représentant de la Corée du Nord à la Conférence de l’ONU sur le désarmement à Genève a déclaré que la récente décision de Pyongyang d’arrêter ses essais nucléaires constituerait une étape importante en vue du désarmement à l’échelle mondiale. Il a ajouté que la Corée du Nord rejoindrait les efforts collectifs visant à dénucléariser le monde.

C’est la première fois que la Corée du Nord s’exprime ouvertement sur les efforts collectifs destinés à mettre fin aux essais atomiques, ce qui pourrait mettre en évidence sa volonté de rejoindre le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICEN).

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/18/562140/Core-du-Nord-Soul-USA-Donald-Trump-exercices