Juin 12

TRUMP ET KIM SE SONT MIS D’ACCORD, MAIS SUR QUOI ?

Les deux dirigeants qui se sont rencontrés lors d’un sommet historique mardi ont signé conjointement un document comportant quelques engagements.

Inimaginable il y a quelques semaines encore, la rencontre historique entre le président américain Donald Trump et le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un a bel et bien eu lieu. Au-delà du symbole même que représente cette rencontre, résultat de longs mois de tractations, d’échanges plus que houleux et de rebondissements, un document commun a été signé par les deux dirigeants.

S’il n’y a pas eu de conférence de presse commune – seul Donald Trump s’est exprimé face aux journalistes — le texte dans lequel les deux parties prennent des engagements a été présenté à la presse.

Que dit ce document ?

« Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable en faveur d’une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne », est-il écrit dans ce texte, que les deux hommes s’engagent à mettre en œuvre « dans sa totalité » et « très rapidement ». Cette déclaration réaffirme l’engagement pris par la Corée du Nord et la Corée du Sud lors de la rencontre des deux chefs d’États coréens fin mai en Corée du Sud.

Donald Trump s’est quant à lui « engagé à fournir des garanties de sécurité » à la Corée du Nord. En mai dernier le président américain avait affirmé être prêt à offrir ces garanties en échange d’une dénucléarisation complète de la Corée du Nord.

Ces garanties seront « uniques » et « différentes » de celles proposées jusqu’ici, avait promis lundi le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, sans préciser lesquelles.

Enfin le document stipule que les États-Unis et la Corée du Nord « s’engagent à restituer les restes des prisonniers de guerre et des portés disparus au combat, avec un rapatriement immédiat de ceux déjà identifiés. »

Enfin le document fait savoir que : « Les États-Unis et la République Populaire de Corée associeront leurs efforts pour bâtir un régime de paix durable et stable dans la péninsule coréenne. »

Que peut-on attendre de ce texte ?

Si cette déclaration est un pas important dans le rapprochement entre les deux pays, cela ne veut pas dire que tout est réglé. Sur la question de la dénucléarisation les engagements des deux pays restent vagues et non contraignants.

La formulation de la déclaration commune reste assez floue en termes de calendrier notamment. Surtout, elle ne précise pas que la dénucléarisation doit être « vérifiable et irréversible » ce qui voudrait dire que la Corée du Nord pourrait abandonner ses armes nucléaires et accepter des inspections sur son sol. C’était une des réclamations des États-Unis avant le sommet de Singapour et cela pourrait apparaître comme un recul de la part de Donald Trump.

Donald Trump a également déclaré, lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre, qu’il mettrait fin, à terme, aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, décrits comme « très provocateurs » à l’égard de la Corée du Nord.

http://www.leparisien.fr/international/nucleaire-trump-et-kim-se-sont-mis-d-accord-mais-sur-quoi-12-06-2018-7767612.php