Juin 19

CENTRALE NUCLÉAIRE DE PALUEL : UN EMPLOYÉ « EN ÉTAT DE DÉTRESSE » APRÈS ÊTRE RESTÉ QUATRE JOURS DANS SON BUREAU

Dans un communiqué de presse adressé à l’ensemble des rédactions, la CGT de la centrale nucléaire de Paluel indique qu’un employé a été découvert « en état de détresse » après être resté seul dans son bureau durant quatre jours.

Dans un communiqué de presse adressé à l’ensemble des rédactions, la CGT de la centrale nucléaire de Paluel indique qu’un employé a été découvert, lundi 18 juin 2018, après être resté seul dans son bureau. D’après les premiers éléments de l’enquête du Comité hygiène et sécurité des conditions de travail (CHSCT), « celui-ci est manifestement resté sans manger, sans boire et en état de détresse durant toute cette période. Cette situation est inacceptable et s’apparente de notre point de vue à de la non-assistance à personne en danger », précise le syndicat CGT dans un communiqué, qui indique également que « les entrées et les sorties sur le site sont gérées par un outil informatique. Celui-ci détecte et alerte pour toute sortie qui n’est pas effectuée au bout de 12 h ». « Bien évidemment il n’y a rien d’intentionnel », poursuit le syndicat mais la CGT dénonce l’absence de procédure claire permettant de localiser les salariés à la fin de chaque journée de travail : « Et l’on peut se demander s’il ne s’agit pas là d’un aveu de faiblesse de la part de la direction pour pallier le manque de moyens des salariés du service et du site ? »

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/centrale-nucleaire-de-paluel–un-employe-en-etat-de-detresse-apres-etre-reste-quatre-jours-dans-son-bureau-KD13231139