Juin 21

HULOT: LA FILIÈRE NUCLÉAIRE « NOUS EMMÈNE DANS UNE DÉRIVE »

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a jugé jeudi que le nucléaire emmenait la France, et EDF, « dans une dérive« , et qu’il était temps que le groupe public accélère dans sa transition énergétique.

« Une des raisons pour laquelle EDF se retrouve en difficulté, c’est que notamment la filière nucléaire, pardon de le dire, nous emmène dans une dérive« , a déclaré Nicolas Hulot sur France Info.

« Il faut sortir des dogmatismes (…). Je pense que l’avenir d’EDF, et l’avenir notamment économique, il est d’abord et principalement dans l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables« , a ajouté le ministre.

« Qu’EDF, et je pense que maintenant c’est son souhait, ne manque pas l’opportunité de la transition énergétique« , a-t-il encore appelé, alors que l’électricien a annoncé ces derniers mois un vaste plan pour le solaire en France ainsi que pour le stockage d’électricité.

Depuis plusieurs années, la situation financière de l’électricien souffre de la faiblesse des prix de l’électricité sur le marché, de soubresauts dans la production nucléaire de son parc français et de l’érosion de ses parts de marché dans la fourniture de courant en France.

Dans le même temps, son endettement net a dépassé les 30 milliards d’euros fin 2017, alors que le groupe doit investir massivement dans la maintenance de son parc nucléaire français ou pour le projet de construction controversé de deux EPR à Hinkley Point au Royaume-Uni.

« On voit bien que le coût de l’énergie fabriquée avec du nucléaire ne cesse de monter parce que nous n’avons pas nécessairement provisionné un certain nombre de choses, en même temps que le coût des énergies renouvelables est en train de dégringoler« , a défendu Nicolas Hulot.

« On voit bien qu’économiquement, il y a une espèce de règle d’or qui est en train de s’imposer dans cette filière, c’est qu’en réalité on ne tient jamais nos promesses« , a encore estimé le ministre.

Le gouvernement est en train de finaliser la feuille de route énergétique de la France pour 2023, qui doit programmer le développement des énergies renouvelables et la baisse de la part du nucléaire dans la production d’électricité française.

(©AFP / 21 juin 2018 10h55)

https://www.romandie.com/news/Hulot-la-filiere-nucleaire-nous-emmene-dans-une-derive/929631.rom