Juin 26

UNE PUISSANTE TORPILLE NUCLÉAIRE POURRAIT BIENTÔT ÊTRE MISE AU POINT EN RUSSIE

Évoquée pour la première fois par le père de la bombe H soviétique, Andreï Sakharov, l’idée d’une torpille nucléaire pourrait être bientôt reprise par des scientifiques et ingénieurs russes, a déclaré à Sputnik, Chamil Aliyev, l’un des hauts responsables de la conception d’armements de ce type.

Un nouveau type de torpille portant une ogive nucléaire pourrait bientôt être mis au point par des ingénieurs russes, a confié à Sputnik, l’académicien Chamil Aliyev, ingénieur en chef responsable de la conception des torpilles russes.

«Actuellement, il y une tendance à reconsidérer les projets qui n’ont pas été précédemment réalisés. Aujourd’hui, nous reprenons les idées de Sakharov concernant la mise au point d’une torpille d’une longueur de 24 mètres et d’un diamètre de 1,5, équipée d’une ogive nucléaire et dont la portée devrait atteindre 50 kilomètres. Elle a été pensée comme une arme capable de détruire des cibles sur le littoral par une explosion dans l’eau. L’idée n’a pas été réalisée non pas parce qu’elle était mauvaise, mais parce l’argent manquait tout simplement à l’époque», a-t-il déclaré.

Cet ingénieur militaire a également souligné que la présentation de nouveaux types d’armements russes faite par Vladimir Poutine dans son message annuel à l’Assemblée fédérale le 1er mars dernier correspondait belle et bien à la réalité.

«Il existe un énorme réseau mondial de renseignement qui implique la Russie, les États-Unis et d’autres pays. Si c’était un bluff, ils auraient depuis longtemps claironné à tous les coins de rue que c’était un mensonge. Exagérer ou minimiser est l’affaire des diplomates. Quand la Russie parle d’armements, tout le monde sait qu’elle peut les concevoir. La Syrie le confirme», a ajouté l’ingénieur.

https://fr.sputniknews.com/defense/201806251036945450-puissante-torpille-nucleaire-russie/