Juin 28

L’ONU DÉÇUE PAR L’ACTUELLE SITUATION DE L’ACCORD NUCLÉAIRE IRANIEN

NEW YORK (Nations Unies), 27 juin (Xinhua) — Trois ans après avoir été unanimement soutenu par le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’accord sur le programme nucléaire iranien se trouve aujourd’hui « à la croisée des chemins« , a constaté mercredi Rosemary DiCarlo, secrétaire générale adjointe de l’ONU aux affaires politiques.

Le Plan d’action global conjoint (JCPOA), conclu en juillet 2015 à Vienne entre l’Iran et le groupe E3/UE+3 (États-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni, Allemagne, avec la coordination de l’Union européenne) pour s’assurer que le programme nucléaire iranien soit exclusivement civil, se trouve actuellement « à la croisée des chemins » après la décision des États-Unis de dénoncer l’accord, a-t-elle noté.

Présentant devant le Conseil de sécurité le 5ème rapport du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres sur l’application des résolutions concernant cet accord, Mme DiCarlo a par ailleurs confirmé que depuis l’entrée en vigueur du JCPOA le 16 janvier 2016, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a constamment signalé que l’Iran respectait ses engagements.

Réitérant les regrets de M. Guterres face au retrait des États-Unis, elle a renouvelé l’appel à l’Iran du secrétaire général de l’ONU à prendre soigneusement en compte les préoccupations des pays membres sur toute activité qui serait contraire aux restrictions fixées par la résolution 2231.

Publié le 2018-06-28 à 12:40 | french.xinhuanet.com

http://french.xinhuanet.com/2018-06/28/c_137286593.htm