Juil 02

ESPAGNE, PEDRO ARROJO : « NOUS DEVONS DÉLÉGITIMER CEUX QUI POSSÈDENT DES ARMES NUCLÉAIRES »

Ce sont les mots de Pedro Arrojo Agudo, député du groupe parlementaire Unidos Podemos au Congrès des Députés, qui invite dans cet entretien les institutions et les mouvements sociaux à faire pression pour que le gouvernement espagnol ratifie le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (2017), ce qu’il considère comme possible.

Plusieurs membres d’ICAN – Prix Nobel de la paix 2017 pour la promotion de ce Traité – avec Beatrice Fihn en tête, ont visité Madrid et participé à diverses manifestations au Congrès des Députés, à l’Université Complutense et à la Mairie de Madrid pour faire connaître le Traité et le soutenir, afin que le Gouvernement espagnol puisse le ratifier.

Pedro Arrojo coordonne la collecte de soutien parmi les parlementaires et les élus espagnols qui se sont engagés à promouvoir ce traité et a promu ces actes institutionnels, avec l’organisation humaniste Monde sans Guerres.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été approuvé par les Nations Unies en juillet 2017, 122 pays ayant voté pour, sans compter l’Espagne. Pour que ce traité devienne effectif, il doit être ratifié par les différents États et l’Espagne peut jouer un rôle très important à cet égard si elle cesse d’accepter la « pression » de l’OTAN.

Ces derniers jours, Beatrice Fihn, porte-parole et directrice exécutive de l’ICAN, a insisté sur le détachement de l’adhésion à l’OTAN. À cette fin, il a rappelé au Congrès des Députés que le gouvernement espagnol devra choisir entre Trump et le peuple espagnol, qui a voté pour adhérer à l’OTAN en se désengageant des armes nucléaires.

02.07.2018 – Madrid-Espagne – Gabriela Amaya

https://www.pressenza.com/fr/2018/07/pedro-arrojo-nous-devons-delegitimer-ceux-qui-possedent-des-armes-nucleaires/