Juil 07

RAPPORT SUR LA SÛRETÉ ET LA SÉCURITÉ NUCLÉAIRE : PIPEAUTAGE, CARTES BIAISÉES ET INCOHÉRENCES AFIN DE MAINTENIR L’ORDRE ATOMIQUE

La montagne accouche d’une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d’élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d’Enquête Parlementaire ».

Cette commission d’élu-es de l’Assemblée Nationale et du Sénat (1), créée le 31 janvier 2018 a débuté ses auditions le 15 février. Pendant cinq mois au cours de 48 réunions elle a entendu 83 personnes qui se sont exprimées sous serment au long de 43 auditions dont 8 à huis clos pour raison de « défense nationale ». Tiens, tiens le nucléaire serait-il aussi et avant tout militaire ? Les masques tomberaient-ils alors que depuis plus de cinquante ans on nous assure du contraire ?…

D’ailleurs des membres de la commission se sont rendus également auprès des autorités militaires du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) où l’accueil et la collaboration des galonnés ne furent pas très chaleureux. La Commission des « élu-es du peuple » se plaignant de se voir opposer fréquemment le « secret défense » et le « circulez y’a rien à voir« . Aveux de taille prouvant que c’est bien l’armée et le lobby nucléaire qui orientent et décident de la politique du pays et non le gouvernement ou les élu-es.

NDLR : cet article étant particulièrement détaillé, nous n’en reproduirons que les titres et vous incitons à le lire intégralement directement sur le site indiqué ci-dessous.

Sacs d’embrouilles et écran de fumée : difficile d’approcher la réalité et la vérité

Confrontation des élu-es à la mainmise des théistes de l’atomisme et au lobby nucléaire de la terreur

Sur la route et dans le train, la mort radioactive vous guette

Tricastin, au tableau du déshonneur et du désastre, rivalise dans les tendances suicidaires des autres sites atomiques et du nucléaire dans son ensemble

La Commission reprend à son compte les mensonges et la propagande de la nucléocratie

Et il y a aussi ces enquiquinants terroristes et ces accidents nucléaires enquiquinants

Pas touche au nucléaire militaire et « civil« , la manipulation des esprits continue

La Commission réinvente les Shadock et…

Les regrets hypocrites de la Commission

Schizophrénie française

Au terme de ces cinq mois : 33 préconisations pour maintenir le nucléaire… et quelques états d’âme

Les 33 préconisations de cette commission (2) restent donc pleinement dans le cadre imposé par les pro-nucléaires, leur lobby et leurs hommes de mains, et ceux qui jouent le jeu du « fou du Roi ». Certains pourront dire qu’il vaut mieux ça que rien. Erreur gravissime car d’une part, cela légitime la dictature nucléariste sur nos vies, notre présent, notre avenir et ceux de nos descendants et, d’autre part -ignoble- c’est oser passer en « perte et profit » les millions de morts qui forment le passif (60 millions de morts dus au nucléaire depuis 1945).

Si, se rendre complice d’un écocide, d’un crime contre l’humanité ne semble pas troubler certain-es, la conscience de l’odieux renvoie chacun-e à sa conscience, à sa soumission volontaire, à sa capacité à quitter les ondes enchanteresses du confort pour oser le pas de côté émancipateur et libérateur.

Jean Revest

Rapport intégral de la Commission d’enquête ici

Retrouvez l’article complet sur :

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2018/07/06/Rapport-de-la-Commission-d-Enqu%C3%AAte-Parlementaire-sur-la-s%C3%BBret%C3%A9-et-la-s%C3%A9curit%C3%A9-nucl%C3%A9aire-%3A-pipeautage%2C-cartes-biais%C3%A9es-et-incoh%C3%A9rences-afin-de-maintenir-l-Ordre-atomique