Juil 15

AVIGNON 14 JUILLET 2018 : DÉFILÉ POUR LA PAIX ET LE DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE

Le 14 juillet n’est pas la glorification de l’armée et des élites par le pouvoir mais la fête de la prise de la prison de la Bastille par le peuple se libérant par la Révolution, la fin de la monarchie et la naissance de la République. C’est pour contrebalancer la récupération et la dénaturation étatique de ce symbole que se sont déroulés à travers la France de nombreux défilés pour la Paix et le désarmement, la coopération et la solidarité, l’indispensable signature par la France du Traité d’interdiction des armes nucléaires. Non à la guerre et au bellicisme !

Au moment où, au sommet de l’État on militarise la fête nationale et que nous fêtons les 50 ans du TNP (Traité de Non-Prolifération nucléaire) et le premier anniversaire du Traité d’interdiction des armes nucléaires signé déjà par 122 pays mais que la France refuse toujours de signer, de nombreux défilés pour la Paix se sont déroulés à travers l’hexagone. À Avignon, à l’appel du Mouvement de la Paix, les pacifistes et antimilitaristes, les antinucléaires, rejoints par des festivaliers et comédien-nes, ont marché de la gare-centre jusqu’à la place du Palais des Papes .

Les orateurs qui se sont exprimés au terme de ce défilé ont rappelé que, selon un récent sondage, 76% des Français se prononcent en faveur de l’engagement de la France dans un processus d’élimination des armes nucléaires, et 67% des Français répondent favorablement à la question « Vous personnellement, pensez-vous que la France doive maintenant s’engager dans ce processus, c’est-à-dire signer et ratifier ce Traité d’interdiction des armes nucléaires ». Le pouvoir monarco-macroniste, qui s’aligne sur les exigences militaristes bellicistes des États-Unis et restaure l’ordre ancien, est en complet déphasage avec les aspirations de la population.

De nouvelles initiatives appelant la population à s’impliquer pour sauver la paix et gagner le désarmement atomique sont programmées pour la rentrée, notamment devant les sites militaires et nucléarisés. La bombe atomique, le nucléaire militaire et civil «nous coûtent un pognon dingue !». Il est temps de tourner la page pour un monde débarrassé de la terreur nucléaire, un monde de coopération et de fraternité.

« Et de l’union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle et que l’on appellera la paix de l’Europe. » (Victor Hugo, Artiste, écrivain, Poète, Romancier, 1802 – 1885)

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2018/07/14/Avignon-14-juillet-2018-%3A-d%C3%A9fil%C3%A9-pour-la-Paix-et-le-d%C3%A9sarmement-nucl%C3%A9aire