Juil 15

CHERBOURG. À VÉLO VERS BURE, POUR DÉNONCER LE NUCLÉAIRE

Un groupe de cyclistes, parti ce dimanche 15 juillet 2018, va relier Cherbourg à Bure à vélo, pour « dénoncer le non-traitement des déchets nucléaires et l’aveuglement français ».

Une quinzaine de cyclistes sont partis de Cherbourg dimanche 15 juillet 2018 au matin. Ils entreprennent un périple de plusieurs semaines « pour découvrir différentes alternatives », explique Geneviève, une des participantes.

Dénoncer l’aveuglement français

L’objectif du groupe, c’est d’aller jusqu’à Bure, où un site d’enfouissement de déchets nucléaires est en projet. « À partir de ce sujet sérieux qu’est le nucléaire non géré, on veut faire de «vrais-faux» convois de fûts nucléaires de Cherbourg à Bure pour dénoncer le non-traitement et l’aveuglement français face au nucléaire ».

Parés de leurs sacs aux couleurs des déchets nucléaires, les 15 cyclistes, originaires de toute la France mais aussi de Belgique et de Suisse, veulent susciter le débat sur la gestion du parc nucléaire en France et en Europe, pour « le repositionner au cœur de la société » .

Avant ça, ils comptent rejoindre le reste du groupe à Gonesse, en région parisienne, sur le site du projet EuropaCity, dans le cadre de l’Alter Tour : un parcours à vélo de six semaines, d’Amiens à Strasbourg. Différentes étapes sont prévues tout au long du périple, pour s’intéresser à des monnaies locales, des solutions alternatives plus écologiques… Et loger chez l’habitant contre quelques travaux à la ferme.

https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/cherbourg-velo-vers-bure-pour-denoncer-le-nucleaire-5880768