Juil 19

DÉBAT PUBLIC : PROGRAMMATION PLURIANNUELLE DE L’ÉNERGIE, 2 CAHIERS D’ACTEURS CONCERNANT LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BUGEY

Cahier d’acteur n°153 déposé par l’association Stop Bugey

POUR LA MISE À L’ARRÊT DÉFINITIF DES RÉACTEURS NUCLÉAIRES DU BUGEY

Le site nucléaire du Bugey : une menace que le gouvernement et EDF doivent décider de stopper

Habitant à proximité du site nucléaire du Bugey, nous sommes menacé-e-s par un accident nucléaire majeur qui occasionnerait de graves retombées radioactives, avec des conséquences sanitaires et létales et des répercussions économiques et sociales désastreuses.

L’état dégradé des installations vieillissantes, les risques propres à l’environnement du site, les risques d’erreurs humaines ou les risques grandissants d’attaque terroriste renforcent la probabilité d’un tel accident.

En bref, la sûreté nucléaire n’est absolument pas garantie.
La mise à l’arrêt dans les plus brefs délais, des réacteurs du Bugey, est donc indispensable. Cela peut se faire sans entraîner aucune pénurie d’électricité ni aucune crise économique ou sociale.
Il s’agit simplement de mettre en œuvre l’article 1 de la loi de « transition énergétique pour la croissance verte » qui indique : « La politique énergétique :…« 4° Préserve la santé humaine et l’environnement, en particulier en luttant contre l’aggravation de l’effet de serre et contre les risques industriels majeurs, en réduisant l’exposition des citoyens à la pollution de l’air et en garantissant la sûreté nucléaire. »
La programmation pluriannuelle de l’énergie, arrêtée en application de la loi, doit donc comporter une décision claire de mise à l’arrêt définitif des réacteurs nucléaires du Bugey avant leurs quatrièmes visites décennales, prévues en 2020 pour Bugey 2, 2021 pour Bugey 4 et Bugey 5 et 2023 pour Bugey 3.

Pour lire le cahier d’acteur complet, cliquer sur :

https://ppe.debatpublic.fr/node/5200

——————————————————————————

Cahier d’acteur n°184 déposé par l’association Sortir Du Nucléaire Bugey

UN AUTRE VISAGE ÉNERGÉTIQUE DE LA FRANCE EST POSSIBLE

Un débat public confidentiel et orienté

Le débat public sur la nouvelle PPE était une bonne initiative, mais il est resté confidentiel. Des acteurs de l’énergie (ORANO, EDF, …) ont fortement incité leurs personnels à participer à ce débat, pour défendre l’énergie nucléaire.

Même si des citoyens ont participé, leur nombre reste très limité. Les médias, en particulier en province, n’ont pas été mobilisés et les réunions publiques organisées ont été peu nombreuses et n’ont que rarement abordées les sujets essentiels de cette PPE. Dans l’Ain, une seule réunion labellisée avec un sujet limité à 3 opérations d’énergie renouvelable.

Pas d’ébauche du projet de PPE du gouvernement, celui-ci s’étant contenté de rédiger un dossier développant 6 thèmes de réflexion sans donner son positionnement et ses ambitions, avec des phrases très générales et vagues : « doit être fortement accéléré« , « doit également être renforcé« , … La seule orientation exprimée concerne la production électrique : « Le gouvernement sera à l’écoute des retours du public sur les variantes des scénarios « Volt » et « Ampère » permettant d’assurer qu’aucune nouvelle centrale thermique à combustibles fossiles ne soit construite et que les émissions de gaz à effet de serre de la production électrique française n’augmentent pas. » Celle-ci fige totalement le débat :

   – avec les 2 scénarios qui conservent le plus de réacteurs nucléaires en 2035,

   – en mettant trop en avant la production électrique par rapport aux autres énergies,

   – en imposant le postulat de non augmentation des émissions de CO2 du secteur électrique.

Notre association dénonce ce positionnement du gouvernement et l’orientation trop restrictive donnée au débat.

Le questionnaire du débat comporte des oublis : question 5, pas de chauffage solaire et question 6, le solaire thermique n’existe pas. La sous-question 8 à propos du prolongement des réacteurs au-delà de 50 ans saute l’étape de la prolongation au-delà de 40 ans et exclu de fait le scénario « Watt » de RTE.

Pour lire le cahier d’acteur complet, cliquer sur :

https://ppe.debatpublic.fr/node/5379