Juil 31

INCIDENT DE NIVEAU 1 À LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE GOLFECH

Un incident de niveau 1 s’est produit le 24 juillet, sur l’unité de production n°2, a-t-on appris hier du CNPE.

Les équipes de la centrale nucléaire de Golfech débutent la réalisation d’une opération de maintenance sur une pompe d’un réservoir d’eau de secours et la font fonctionner afin d’y réaliser un graissage. Or, le 25 juillet à 15 h 49, lors de cette maintenance, la température de l’eau située dans le réservoir a atteint 40 °C, le rendant indisponible selon les règles générales d’exploitation (RGE). Le 26 juillet à 9 h 07, de nouveaux contrôles mettent en évidence une température élevée du réservoir. Celle-ci atteint 46,8 °C. Immédiatement, les équipes de la centrale arrêtent la pompe à l’origine de cette élévation de température et refroidissent l’eau du réservoir à l’aide d’une pompe spécifique. En seulement 1 heure, la température de l’eau est redescendue en dessous de 40 °C, ce qui constitue sa température normale requise. Cet événement n’a pas eu de conséquence sur la sûreté des installations sur l’environnement ni sur la sécurité du personnel. Cependant, le réservoir étant resté indisponible pendant plus de 8 heures, ce qui constitue un écart aux règles générales d’exploitation. La centrale de Golfech a déclaré cet événement à l’ASN le 27 juillet au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/31/2844354-incident-de-niveau-1-a-la-centrale-nucleaire-de-golfech.html