Août 09

WASHINGTON AVERTIT TÉHÉRAN DE NE PAS BLOQUER LE DÉTROIT D’ORMUZ

Washington – Les États-Unis sont déterminés à assurer avec une « extraordinaire vigilance » la navigation dans le détroit d’Ormuz, a prévenu mercredi un général américain après un exercice naval iranien que Washington a considéré comme menaçant.

L’Iran a effectué la semaine dernière un exercice naval dans le Golfe, quelques jours avant le retour des sanctions américaines contre Téhéran. Cet exercice est intervenu à une date inhabituelle, l’Iran conduisant habituellement des opérations de cette nature et de cette échelle plus tard dans l’année, à l’automne. « Il est assez clair qu’ils essayaient d’utiliser cet exercice pour nous envoyer un message », a déclaré à la presse le général Joseph Votel, commandant des forces américaines au Moyen-Orient. Le régime iranien voulait montrer qu’il avait « des capacités » militaires dans ce détroit stratégique, qui contrôle le Golfe et par où passe environ 30% du pétrole mondial transitant par voie maritime, a ajouté le général Votel. Il a précisé que l’Iran disposait dans cette zone, entre autres, de mines, de bateaux explosifs, de missiles de défense côtière, ou encore de radars. Mais « nous, nous sommes extraordinairement vigilants et nous surveillons tout changement » dans la région, a-t-il souligné. « L’une de nos principales missions est d’assurer la liberté de navigation et la liberté des échanges commerciaux, (Ndf : Sic) et nous continuerons à le faire dans l’ensemble de la région », a poursuivi le général américain. Le président iranien Hassan Rohani a averti le mois dernier que l’Iran pourrait fermer le détroit d’Ormuz. « Nous sommes le garant de la sécurité de ce détroit depuis toujours, ne jouez pas avec la queue du lion, vous le regretterez », a-t-il prévenu.

AFP / 09 août 2018 04h33

https://www.romandie.com/news/Washington-avertit-T-h-ran-de-ne-pas-bloquer-le-d-troit-d-Ormuz_RP/943867.rom