Août 22

LES ARMES NUCLÉAIRES SONT EFFROYABLES, MAIS QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

Les armes nucléaires sont effroyables, mais que pouvons-nous faire ? Les armes nucléaires sont en effet les pires armes jamais produites. Elles sont conçues pour décimer des villes. Selon la Croix-Rouge et l’ONU, si elles sont utilisées dans une zone peuplée il n’y a pas d’aide à attendre [1], il n’y a rien que quiconque puisse faire pour atténuer les dommages. La seule chose que nous pouvons faire pour nous protéger, c’est de veiller à ce qu’elles ne soient jamais utilisées.  Et la seule façon de s’assurer qu’elles ne soient jamais utilisées, c’est de s’en débarrasser. De toutes ces armes.

Actuellement, les pays qui possèdent des armes nucléaires sont tous en train de les moderniser [2]. Pour effectuer ces modernisations, plusieurs pays font appel à des sociétés privées. Des entreprises comme Lockheed Martin, Northrop Grumman ou BAE Systems fabriquent des composants clés pour les armes nucléaires. Elles font partie du complexe militaro-industriel sur lequel Dwight D. Eisenhower a mis en garde le monde dans les années 1950.

Les entreprises veulent faire de l’argent. Il en va de même pour les banques et les fonds de pension. La différence, c’est que les banques utilisent l’argent de leurs clients pour investir, pour faire des profits. C’est votre argent. C’est là où vous avez le pouvoir.

Les banques ne veulent pas perdre des clients, donc elles ne veulent pas avoir une mauvaise image. Quand nous faisons du bruit quant à leurs investissements dans Armageddon, dans l’apocalypse, les banques commencent à avoir vraiment une mauvaise image.

Dans certains pays, les armes nucléaires sont totalement illégales, mais pas encore dans tous les pays. Certaines banques, comme BNP Paribas, utiliseront cette excuse pour dire que leurs investissements dans les fabricants d’armes nucléaires sont valables. Mais ce n’est pas le cas. Il y a une ligne morale et éthique sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Les armes nucléaires sont inacceptables, et il est temps d’impliquer les banques. Comment BNP Paribas peut-il dire qu’il est temps de se départir du tabac [3] et du fracking 4], sans pour autant se désengager des armes nucléaires ?

Le 26 septembre, l’ICAN, en collaboration avec des partenaires du monde entier, appelle à une journée mondiale d’action ciblant BNP Paribas. Nous voudrions que vous descendiez dans la rue, que vous alliez sur les médias sociaux, que vous réalisiez des actions pour que BNP Paribas quitte l’industrie de l’armement nucléaire.

Il existe de nombreuses façons de s’impliquer, consultez bnp-divest.org pour plus d’informations.

Et le 26 septembre, utilisons notre pouvoir pour commencer à mettre fin aux pires armes jamais fabriquées.

Traduction du texte de l’image :

Dans un monde qui change,
BNP Paribas ne peut pas se permettre de continuer à investir dans les armes nucléaires.
BNP Paribas profite de la production d’armes nucléaires. Depuis juillet 2017, il existe un Traité de l’ONU rendant les armes nucléaires illégales. Voici 3 choses que BNP-Paribas doit faire pour s’adapter à l’évolution des temps :
1. Rendre leur liste noire publique,
2. Corriger la politique de fuite qui leur permet d’investir 8 milliards de dollars US dans les producteurs d’armes nucléaires,
3. Mettre fin à tout investissement dans les armes nucléaires.

La banque prête à mettre le monde en danger.

Notes :

[1] Intervention de la Croix-Rouge à la Conférence sur les conséquences humanitaires des armes nucléaires, tenue à Oslo.  https://www.regjeringen.no/globalassets/upload/ud/vedlegg/hum/hum_malich.pdf

[2] Intervention de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté lors du Prepcom 2017 du TNP, Vienne, Autriche.: http://www.reachingcriticalwill.org/images/documents/Disarmament-fora/npt/prepcom17/statements/3May_WILPF.pdf

[3] http://www.investmenteurope.net/regions/france/bnp-paribas-sets-roadmap-tobacco-divestment/

[4] https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-10-11/bnp-paribas-to-halt-shale-oil-financing-in-climate-change-pledge

Retrouvez cet article en cliquant sur : https://www.pressenza.com/fr/2018/08/les-armes-nucleaires-sont-effroyables-mais-que-pouvons-nous-faire/