Août 23

CORÉE DU NORD : PYONGYANG CESSE DE RASER SA BASE DE LANCEMENT

Contrairement à ses engagements, la Corée du Nord a cessé début août la démolition d’une base de lancement de fusées.

La Corée du Nord a interrompu ses travaux de démolition d’une base de lancement de fusées au début du mois d’août, rapporte mercredi un site de surveillance. Pyongyang s’était pourtant engagé à le faire lors du sommet de Singapour avec les États-Unis.

Les informations de 38 North interviennent à un moment où les doutes subsistent quant à la volonté de la Corée du Nord d’accepter les demandes américaines de renonciation à ses armes nucléaires.

Selon le site américain, des images de la base de lancement de satellites de Sohae, prises le 16 août dernier par des satellites commerciaux, n’indiquent «aucune activité de démantèlement significative» depuis le 3 août, que ce soit sur la zone où se font les essais de moteurs ou sur la rampe de lancement.

Des progrès significatifs dans la destruction du banc d’essai des moteurs ont été réalisés de juillet à début août, indique 38 North mais, ajoute le site internet, «les composants précédemment retirés restent empilés sur le sol».

Poursuite des activités nucléaires

En ce qui concerne la zone de lancement, les travaux de démontage semblent également à l’arrêt. On ne sait pas si le travail qui a été effectué est lié au démantèlement ou à la modification de la structure, indique 38 North. La Maison-Blanche n’a pas fait de commentaire.

Lors du sommet qu’il a tenu le 12 juin dernier à Singapour avec le président américain Donald Trump, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a accepté, en termes généraux, de travailler à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, mais il n’a donné aucun signe de sa volonté de renoncer unilatéralement à son arsenal.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a déclaré lundi dans un rapport n’avoir trouvé aucun élément permettant de dire que la Corée du Nord avait cessé ses activités nucléaires.

Plusieurs membres de l’équipe de négociation américaine ont déclaré qu’ils n’avaient constaté aucun progrès en matière de dénucléarisation et que rien n’indiquait que la Corée du Nord était prête à négocier sérieusement tant que les États-Unis ne promettront pas un allégement des sanctions en échange. (ats/nxp)

Publié le 23.08.2018, 02h13

https://www.24heures.ch/monde/Pyongyang-cesse-de-raser-sa-base-de-lancement/story/21764870