Sep 03

L’IRAN CRITIQUE « L’INACTION » DE L’EUROPE À PROPOS DE L’ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN

TÉHÉRAN, 2 septembre (Xinhua) — Le manque d’efforts de l’Europe pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 aura de « graves conséquences« , a déclaré dimanche Kamal Kharrazi, directeur du Conseil stratégique des relations extérieures de l’Iran, cité par le quotidien Tehran Times.

« La réimposition de sanctions et des pressions (par Washington) et le manque d’action immédiate de l’Europe pour satisfaire aux obligations découlant du Plan d’action global conjoint (JCPOA, connu sous le nom de l’accord sur le nucléaire iranien) auront de graves conséquences« , a souligné M. Kharrazi, ancien ministre iranien des Affaires étrangères.

Il a tenu ces propos lors d’une rencontre à Téhéran avec le ministre d’État britannique pour le Moyen-Orient, Alistair Burt.

Burt a affirmé que la position britannique sur le JCPOA est totalement différente de celle des États-Unis.

« Nous recherchons un mécanisme européen pour le succès du JCPOA« , a dit M. Burt, ajoutant que la Grande-Bretagne souhaitait renforcer la coopération avec l’Iran.

L’Iran a appelé de toute urgence l’Europe à prendre des « mesures pratiques et tangibles » pour protéger les intérêts iraniens après le retrait américain de l’accord nucléaire.

L’Iran a signé l’accord nucléaire historique avec les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Russie et la Chine plus l’Allemagne en 2015 pour mettre un terme à son programme d’armes nucléaires. Mais le président américain Donald Trump a décidé le 8 mai de quitter cet accord et a promis de réimposer à l’Iran des sanctions, y compris l’embargo sur le pétrole.

http://french.xinhuanet.com/2018-09/03/c_137439629.htm