Sep 09

CORÉE DU NORD: UN DÉFILÉ MILITAIRE POUR LES 70 BOUGIES DU RÉGIME

Une gigantesque parade militaire a été organisée ce dimanche 9 septembre 2018 à Pyongyang pour célébrer les 70 ans de la fondation du régime nord-coréen.

Y étaient invités des représentants de pays alliés, notamment un émissaire chinois, 130 journalistes étrangers et même l’acteur Gérard Depardieu. Cette démonstration d’unité et de force, alors que les négociations sur la dénucléarisation sont dans l’impasse, a soigneusement évité de provoquer Washington et Séoul.

Des milliers de soldats défilant au pas de l’oie, des chars, des pièces d’artillerie, une foule alignée en rang d’oignon qui agite des fleurs… mais pas de missile à moyenne ou longue portée, ni de référence à l’arme nucléaire. Le « dirigeant suprême », qui a assisté à la parade du haut de sa tribune, a évité toute provocation susceptible d’aggraver ses relations avec les États-Unis.

À l’inverse de celui organisé les années précédentes, le défilé avait cette année pour thème le développement économique et l’amélioration des conditions de vie de la population. Selon les spécialistes du régime, la Corée du Nord, ayant déjà obtenu la dissuasion nucléaire, cherche à présent à relancer son économie, frappée de sanctions, et à développer ses relations avec l’extérieur.

Le régime n’a pas changé pour autant : ce défilé reste avant tout une manifestation de force, destinée à renforcer le culte de la personnalité et à afficher « l’unité monolithique » de la population, soudée derrière ses dirigeants. Mais en choisissant la modération, Kim Jong-un laisse la porte ouverte à la poursuite des négociations de dénucléarisation avec Séoul et Washington.

Avec notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias, publié le 09-09-2018

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180909-coree-nord-defile-militaire-70-bougies-kim-jong-un