Oct 13

SOCIAL UNE GRÈVE PERTURBE L’ARRÊT DE TRANCHE À LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE CIVAUX

Huitième jour de grève, hier, à la centrale nucléaire de Civaux. L’intersyndicale réunissant la CGT et Sud Énergie profite de l’arrêt de tranche pour rechargement du réacteur n°1 afin de mobiliser.

Pour le moment, ses représentants ne souhaitent pas s’exprimer sur leurs revendications. Ils précisent que le mouvement concerne le service chargé de la conduite de la centrale (pilotage, surveillance et contrôle des installations) qui rassemble environ 200 des 800 salariés du site.

La grève suivie à 70% doit se poursuivre au moins jusqu’au dimanche 21 octobre et d’autres services pourraient rejoindre le mouvement. « Chaque jour qui passe, EDF perd deux millions d’euros », explique un représentant syndical.

« Nous respectons le droit de grève », indique la direction de la centrale qui ne souhaite pas commenter la mobilisation. La remise en production du réacteur n°1 devait initialement intervenir le 27 octobre; elle devrait être repoussée.

Publié le 13/10/2018 à 04h57

https://www.centre-presse.fr/article-632711-social-une-greve-perturbe-l-arret-de-tranche-a-la-centrale-nucleaire-de-civaux.html