Oct 24

NUCLÉAIRE: LA FEUILLE DE ROUTE DE LA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE ENCORE DÉCALÉE

Attendue tant par la filière nucléaire que par les écologistes, la programmation pluriannuelle (2018-2028) de l’énergie doit être présentée mi-novembre et non plus le 30 octobre. Emmanuel Macron pourrait relancer la construction de plusieurs réacteurs EPR à cette occasion.

Tous les acteurs et industriels de l’énergie (nucléaire et renouvelable) devront patienter encore au moins deux semaines supplémentaires pour la présentation de feuille de route de l’État  pour la politique énergétique sur la période 2018-2028. Selon Le Figaro, qui mentionne plusieurs sources récurrentes, la présentation officielle par Emmanuel Macron du document tant attendu serait repoussée à la mi-novembre, alors qu’elle était prévue le 30 octobre.

Pour tenir compte des engagements contenus dans la loi de transition énergétique de 2015, qui impose la réduction de la part de l’énergie nucléaire en France à 50% contre plus de 70% actuellement, la feuille de route énergétique qui sera présentée pourrait même décaler cette échéance à 2035, selon RTL et devrait programmer l’arrêt définitif d’autres réacteurs nucléaires.

Les réacteurs de Fessenheim doivent cesser en 2020 et 2022

Ceux de la centrale de Fessenheim devront cesser de fonctionner au plus tard en 2020 et 2022 respectivement, selon l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Il se dit aussi que la construction de nouveaux réacteurs EPR pourrait être annoncée par le chef de l’État. Il suivrait en cela la préconisation d’un rapport récent remis à Bruno Le Maire et à l’ex-ministre Nicolas Hulot, plaidant pour la construction d’un premier lot de six nouveaux réacteurs nucléaires EPR, malgré les déboires à répétition du site de Flamanville (Manche), à partir de la prochaine décennie.

Selon ce document, la construction d’un premier exemplaire démarrerait en 2025 pour une entrée en service en 2035. La construction d’un deuxième réacteur serait lancée deux ans après le premier, et ainsi de suite pour construire les six premiers réacteurs.

Source : BFMTV le 23/10/2018

https://www.bfmtv.com/economie/nucleaire-la-feuille-de-route-de-la-politique-energetique-encore-decalee-1550501.html