Nov 13

CORÉE DU NORD: LA REPRISE DES MANŒUVRES MILITAIRES USA/CORÉE DU SUD VIOLENT LES ACCORDS

Selon Reuters, environ 500 forces spéciales des États-Unis et de la Corée du Sud ont récemment lancé un exercice conjoint qui faisait partie d’une « sélection » de manœuvres reportées en juin lors du sommet de Singapour. Le journal nord-coréen Rodong Sinmun a écrit dans son édition du lundi 12 novembre que les manœuvres conjointes Séoul-Washington avaient violé l’accord signé le 19 septembre entre les dirigeants des deux Corées, appelant à la cessation de toutes les mesures hostiles.

Ce journal a également ajouté que cet exercice conjoint de deux semaines allait directement à l’encontre de l’accord militaire entre les deux Corées, censé mettre fin aux menaces de guerre nucléaires et aux relations hostiles dans la péninsule coréenne.

Kim Jong-un et Donald Trump, dirigeants nord-coréen et américain se sont réunis au sommet de Singapour en juin et ont promis de coopérer pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Ainsi, le président américain avait annoncé qu’il arrêterait les exercices conjoints avec la Corée du Sud pour concrétiser cette promesse. Mais rien n’a été fait du côté de Washington. En réponse à cela, la Corée du Nord avait annulé sa réunion avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo prévue à New York, le 10 novembre, en signe de protestation. Non seulement les navires de combat US ne se sont pas retirés de la péninsule, mais en plus les exercices conjoints US/Corée du Sud ne se sont pas arrêtés. Pyongyang avait de son côté commencé à mettre à profit sa promesse avec Trump, en entamant notamment le processus de réconciliation avec la Corée du Sud. La Corée du Nord avait supprimé ses postes-frontière pour se rapprocher de Séoul.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/11/12/579801/USA-Core-du-Sud-La-reprise-des-manouvres-militaires-conjointes