Nov 15

SORTIR DU NUCLÉAIRE BUGEY MONTE AU CRÉNEAU

SDN Bugey communique:

Lundi 12 novembre, avait lieu la CLI publique annuelle du Bugey, au Centre International de Rencontres de Saint-Vulbas.

Cette soirée avait pour objectif officiel d’informer la population riveraine sur la centrale, et notamment de lancer une concertation sur le thème sensible de la prolongation des réacteurs au-delà de 40 ans de fonctionnement. Beaucoup de monde à cette soirée (environ 250 personnes d’après Mme Baude, présidente de la CLI).

L’association SDN Bugey est évidemment opposée à ce projet de prolongation des réacteurs « en fin de vie« , et a contesté sur le fond, le bien-fondé de cette décision, dénonçant au passage un « semblant de concertation » puisque tout semble déjà avoir été décidé en amont.

Mais également, Madeleine Chatard-Leculier, présidente de SDN Bugey, a pris la parole pour dénoncer l’opacité totale dont fait preuve EDF dans sa communication qu’elle annonce pourtant « transparente« .

En effet, alors qu’en septembre, nous avions sollicité EDF pour obtenir des documents concernant les pièces défectueuses mises en cause pour Bugey 3 (une centaine d’irrégularités suite à l’affaire « Creusot-forges »), il nous a été renvoyé des documents occultés et totalement inexploitables, sous prétexte de « protection du site » et de non-divulgation d’informations « soi-disant sensibles ». Au moment de cette prise de parole à l’adresse du directeur de la centrale, une vingtaine de militants se sont levés et ont montré à la salle ces documents « caviardés« , totalement illisibles, au reste de la salle qui a « apprécié« …

Pour bien comprendre, nous avons saisi en septembre, la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (C.A.D.A) qui nous a donné raison sur le fond, et a enjoint EDF à nous remettre des documents lisibles. Mais depuis, EDF fait la sourde oreille, et nous attendons toujours une « vraie » réponse…d’où notre interpellation du directeur de la centrale.

Par ailleurs, nous avons appris récemment, qu’EDF cherchait à acquérir des terrains jouxtant le site de la centrale. Nous nous en sommes émus craignant une possible extension de la centrale, ou peut-être même une construction d’un EPR…(Joël Guerry est intervenu à ce sujet). Il nous a été simplement répondu qu’Edf devait penser à l’avenir et ne s’interdisait aucune piste …

Sortir du Nucléaire Bugey