Déc 12

CENTRALE DE BUGEY : DÉTECTION TARDIVE DE L’INDISPONIBILITÉ DE DEUX CAPTEURS

En raison de la détection tardive de l’indisponibilité des deux capteurs, la direction de la centrale nucléaire de Bugey a déclaré, le 7 décembre, un événement significatif sûreté de niveau 1 à l’Autorité de sûreté nucléaire.

Le 4 décembre, les opérations de redémarrage de l’unité de production n°2 étaient en cours. À 11 h 20, les équipes de la centrale ont constaté que deux capteurs dédiés à la mesure du débit des générateurs de vapeur (circuit secondaire) étaient indisponibles. Elles ont aussitôt procédé à la remise en conformité de ces capteurs.
Des investigations approfondies ont montré que ces capteurs étaient indisponibles depuis le 2 décembre à 22 h 30. Leur remise en conformité a donc eu lieu un jour et demi après le début de leur indisponibilité alors que les règles générales d’exploitation, qui encadrent le pilotage des réacteurs, fixent un délai d’intervention maximum d’un jour.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté ou sur l’environnement. En cas de baisse du débit dans les générateurs de vapeur, l’indisponibilité des capteurs aurai t retardé la mise en service d’un circuit d’alimentation de secours de ces équipements de quelques minutes.

De plus, le réacteur était dans un état dit « convergé », c’est-à-dire qu’il n’y avait pas de réaction nucléaire.

Le 11/12/2018 à 17h33 (Photo d’illustration Régis BARNES)

 

https://www.leprogres.fr/ain-01/2018/12/11/centrale-de-bugey-detection-tardive-de-l-indisponibilite-de-deux-capteurs