Déc 13

SUISSE : INCIDENT CLASSÉ NIVEAU 1 À LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE LEIBSTADT

L’IFSN classe au niveau 1 de l’échelle INES ses problèmes avec le système de refroidissement d’ultime secours et du cœur du réacteur.

Sur la deuxième moitié d’avril 2018, trois des cinq systèmes partiels des systèmes d’ultime secours et de refroidissement de secours de la centrale nucléaire de Leibstadt n’étaient pas, ou seulement partiellement, en fonction. La dissipation de la chaleur du réacteur aurait été pourtant garantie à tout instant en cas de défaillance. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN classe l’événement au niveau 1 de l’Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques INES.

Indisponibilité 1: positionnement erroné de soupapes dans une division du système d’ultime secours SEHR

Lors d’un test de routine, la centrale nucléaire de Leibstadt (CNL) a constaté le 4 mai 2018 que deux soupapes de l’eau de refroidissement du système d’ultime secours SEHR (Special Emergency and Heat Removal System) était fermées par erreur. Les soupapes étaient fermées depuis le test précédent, en date du 23 février 2018.

En cas de nécessité lors d’une défaillance, cela n’aurait pas assuré à long terme le refroidissement de l’une des deux pompes principales du système d’ultime secours. Si elle avait été sollicitée, la pompe principale du système d’ultime secours serait très certainement tombée en panne après quelques heures d’utilisation. Comme le système d’ultime secours SEHR comprend deux divisions, la deuxième division aurait assuré le fonctionnement du système d’ultime secours en cas de défaillance de la pompe en question.

Indisponibilité 2 : révision de la première division du système de refroidissement de secours du cœur du réacteur

Du 3 au 28 avril 2018, la CNL a procédé à la révision de la première division du système de refroidissement de secours du cœur du réacteur, parallèlement à la disponibilité limitée du système d’ultime secours décrit ci-dessus, qui n’était pas connue à cette date. Ainsi, une partie du système de système de refroidissement de secours du cœur du réacteur n’était pas disponible à cette date. Le système de refroidissement de secours du cœur comprend en tout trois divisions.

Indisponibilité 3: un moteur diesel de secours de la troisième division du système de refroidissement du cœur ne s’allume pas correctement

Le 2 mai 2018, le moteur diesel de secours de la troisième division du système de refroidissement de secours du cœur du réacteur ne s’est allumé que difficilement pendant un test de fonction périodique. La raison en était une erreur dans le système de contrôle qui aurait dû être réglée. Le dernier test réussi a eu lieu le 26 mars 2018. Puisqu’il n’est pas avéré depuis quand le défaut existait dans le relais, une indisponibilité latente pendant la moitié de l’intervalle est présumée selon la norme ENSI-A06, c’est-à-dire du 14 avril au 3 mai 2018.

Du 14 au 28 avril 2018, trois des cinq divisions du système de refroidissement d’ultime secours et du système de refroidissement de secours du cœur n’étaient donc pas, ou seulement partiellement, disponibles. La dissipation de la chaleur du réacteur aurait néanmoins été garantie en tout temps en cas de défaillance grâce à la troisième division du système de refroidissement de secours, malgré les indisponibilités qui se sont chevauchées dans le temps.

L’événement a eu une incidence sur la sécurité nucléaire. L’IFSN a classé l’événement au niveau 1 (anomalie) de l’Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques INES. L’IFSN a ainsi confirmé le classement de l’événement réalisé par l’exploitant.

Mesures prises

La centrale nucléaire de Leibstadt a pris des mesures pour empêcher que de telles interruptions non prévues suite au faux positionnement de soupapes puissent être mieux reconnues à l’avenir. De plus, l’IFSN a demandé d’autres analyses, qui doivent contenir des analyses appelées « Root-Cause », pour savoir dans le détail pourquoi le positionnement erroné des soupapes n’a pas été découvert plus tôt.

12 décembre 2018

https://www.ensi.ch/fr/2018/12/12/centrale-nucleaire-de-leibstadt-lifsn-classe-au-niveau-1-de-lechelle-ines-ses-problemes-avec-le-systeme-de-refroidissement-dultime-secours-et-du-coeur-du-reacteur/