Déc 27

IMPRIMER SES PROPRES PANNEAUX SOLAIRES SERA PEUT-ÊTRE BIENTÔT POSSIBLE!

Un nouveau type d’énergie solaire bon marché vient d’être lancé en Australie et pourrait marquer le début d’un nouveau marché révolutionnaire pour les énergies renouvelables.

Le professeur Paul Dastoor a créé des panneaux solaires organiques pouvant être imprimés à l’aide d’imprimantes classiques.

En utilisant des encres électroniques imprimées sur des feuilles de plastique de moins d’un millimètre, les panneaux peuvent être produits à moins de 10 dollars (8,85 euros) par mètre carré et installés rapidement par une petite équipe en une journée.

Développé depuis mai 2017 par Paul Dastoor, professeur de l’Université de Newcastle, les panneaux solaires sont actuellement testés pour une période de 6 mois dans le cadre d’une installation pilote sur un site de réparation de palettes en Australie.

Un dispositif unique au monde, facilement duplicable

L’installation de 200 mètres carrés est la première application commerciale de la technologie dans le monde. S’il s’avère que l’efficacité du projet pilote est efficace, la technologie solaire du professeur Dastoor pourrait se répandre plus largement dans les prochaines années.

« Il s’agit du premier exemple d’énergie solaire imprimée en Australie, et probablement dans le monde. C’est une étape historique dans l’évolution de cette technologie » a déclaré Paul Dastoor.

« Ceux qui travaillent dans le développement technologique utilisent un système d’évaluation de préparation technologique ou « TRL » (Technology Readiness Level) développé par la NASA pour déterminer l’évolution des solutions technologiques ; 1 étant la note la plus basse et 9 la plus élevée. Nous sommes notés TRL 8 ».

Les panneaux solaires sont fabriqués en polytéréphtalate d’éthylène (PET) qui a l’avantage d’être entièrement recyclable. Leur épaisseur de 0,1 millimètre permet une utilisation facilitée car leur poids est considérablement réduit et leur maniabilité accrue.

Par la Rédaction le 26/12/2018

http://www.enviro2b.com/2018/12/26/imprimer-ses-propres-panneaux-solaires-sera-peut-etre-bientot-possible/

NDLR : vous avez dit « rien ne remplacera le nucléaire » ?