Jan 11

DÉTECTION TARDIVE DE L’INDISPONIBILITÉ DES POMPES D’ALIMENTATION DE SECOURS EN EAU DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR

Le 18 décembre 2018, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité des pompes d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur (ASG[1]) du réacteur 3.

Le 12 décembre 2018, dans le cadre d’une opération de maintenance programmée sur un réservoir d’air, une vanne du circuit d’alimentation en air a été fermée par l’exploitant. La fermeture de cette vanne a entrainé progressivement, au cours de la journée suivante, la fermeture d’un clapet de protection du système de ventilation des locaux contenant les pompes du système ASG, qui est un circuit de sauvegarde du réacteur. À l’issue de l’opération de maintenance, le clapet était complètement fermé et la vanne d’alimentation en air n’a pas été rouverte.

Le 15 décembre 2018, l’équipe de conduite du réacteur a détecté la fermeture du clapet. Le refroidissement par ventilation des pompes du circuit ASG n’étant plus assuré, elles ont été considérées comme étant indisponibles depuis deux jours. La vanne et le clapet ont immédiatement été rouverts. Toutefois les délais d’intervention prévus par les règles d’exploitation du réacteur pour ce type de situation étaient dépassés.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, sur l’environnement ou sur les travailleurs. Il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES en raison du caractère tardif de la détection de l’indisponibilité des pompes d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur.

[1] ASG : le circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur permet l’alimentation en eau des générateurs de vapeur (GV) lorsque leur circuit d’alimentation principale en eau n’est pas disponible. Le circuit ASG comprend un ensemble de vannes, deux motopompes alimentées électriquement et une turbopompe alimentée par la vapeur produite par les GV.

Publié le 11/01/2019

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Detection-tardive-de-l-indisponibilite-des-pompes-d-alimentation-de-secours-en-eau-des-GV