Jan 11

LE COMPLEXE NUCLÉAIRE DE YONGBYON EST BIEN ENTRETENU MAIS PEU ACTIF, D’APRÈS 38 NORTH

WASHINGTON, 10 jan. (Yonhap) — Le principal complexe nucléaire de la Corée du Nord semble bien entretenu mais à peine opérationnel, a analysé le site américain 38 North spécialisé dans les affaires du régime communiste, en s’appuyant sur des images satellite du mois dernier.

Les installations de Yongbyon sont essentielles au développement des armes nucléaires du Nord et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré en septembre dernier qu’il pourrait les fermer définitivement si les États-Unis prennent des «mesures correspondantes».

Les négociations sur la dénucléarisation sont cependant au point mort depuis que le président américain Donald Trump et Kim se sont rencontrés à Singapour en juin 2018.

«Bien que le site reste opérationnel et soit bien entretenu, les principales installations ne semblent pas fonctionner», a estimé 38 North, un projet du Stimson Center, dans un article daté du 9 janvier. «La seule exception possible est l’usine d’enrichissement d’uranium (UEP). Même si elle fonctionne, sa capacité reste incertaine

Aucune trace de neige n’a été vue sur les toits des deux salles de centrifugation gazeuse sur les images prises le 19 décembre. Cela peut être le résultat naturel de l’exposition au soleil, mais cela pourrait également indiquer des opérations en cours qui ont rendu les installations plus chaudes que les bâtiments voisins, selon l’article.

Pour étayer cette dernière conclusion, il existe «deux zones de vapeur d’eau gelée» à proximité des unités de refroidissement de l’UEP, ce qui pourrait entraîner une évacuation de chaleur depuis les unités.

«Si elles fonctionnent, les centrifugeuses à l’intérieur risquent au minimum d’être entretenues et en rotation», a précisé 38 North. «Il est impossible de déterminer si les centrifugeuses en rotation sont alimentées avec de l’uranium pour un traitement d’enrichissement en se basant uniquement sur l’imagerie

Les autres installations principales du complexe, notamment le réacteur de 5 MWe, le bâtiment de radiochimie et le réacteur expérimental à eau légère, sont recouvertes de neige, selon les images.

Parallèlement, après les faibles chutes de neige survenues juste avant le 19 décembre, les images montraient un déneigement récent «substantiel» ainsi que des déplacements de véhicules et personnel, «prouvant que l’ensemble du site reste actif et bien entretenu».

lp@yna.co.kr

Publié le 11.01.2019 à 10h02

https://fr.yna.co.kr/view/AFR20190111000700884