Jan 17

CENTRALE DU BUGEY : UN EXERCICE DE SIMULATION D’ACCIDENT NUCLÉAIRE

Un exercice aura lieu jeudi 23 et vendredi 24 janvier prochain. Il doit permettre de tester la coordination des différents acteurs dans la gestion d’une crise en cas d’accident nucléaire à la centrale. Une réunion publique est organisée ce jeudi à Saint-Vulbas (Ain) pour présenter cet exercice.

La centrale nucléaire du Bugey, dans l’Ain et à 45 km de Lyon, se prépare au pire. Un exercice national sera organisé jeudi et vendredi prochain.

Il devrait mobiliser une quarantaine de personnes représentant une dizaine de services comme les Préfecture de l’Ain et de l’Isère, EDF, l’Autorité de Sûreté Nucléaire, les pompiers, les gendarmes ou encore l’Agence Régional de santé, et même l’Éducation nationale.

Tester les réflexes de chacun

Cet exercice doit permettre de tester la coordination de ces différents acteurs dans la gestion d’une crise en cas d’accident nucléaire à la centrale du Bugey.

La population ne sera pas impliquée, pas d’intervention de pompiers, ni d’évacuation par exemple. C’est un exercice “sur table”, ce qui n’empêche pas que les participants seront mis dans les conditions d’une catastrophe et devront prendre des décisions pour gérer la situation et protéger les riverains.

« On a des spécialistes du nucléaire et de la gestion de crise, qui alimentent les participants de l’exercice en événements fictifs à intervalles réguliers, qui vont permettre justement de tester les capacités de réaction et les réflexes de chacun » précise Étienne de la Fouchardière, le directeur de cabinet du préfet de l’Ain. « L’apport en mesures, même fictives, permet de mettre les équipes qui jouent sous tension de façon efficace », poursuit-il.

Une réunion d’information sur cet exercice aura lieu ce jeudi soir à Saint Vulbas au Centre International de Rencontres à 19h.

Cet exercice s’inscrit dans le projet de révision du plan particulier d’intervention (PPI) qui sera prochainement soumis à consultation des élus et du public.
PPI qui prévoit notamment l’extension du périmètre d’évacuation des populations en cas d’accident nucléaire de 2 à 5 km autour de la centrale du Bugey. (NDLR : pour les autres centrales nucléaires, les périmètres d’évacuation passent de 10 à 20 km et non de 2 à 5km !)

Jeudi 17 Janvier – 05h00

https://www.radioscoop.com/infos/centrale-du-bugey-un-exercice-de-simulation-d-accident-nucleaire_165667