Fév 05

TÉHÉRAN REFUSE LES « CONDITIONS HUMILIANTES » EN CE QUI CONCERNE LE CANAL DE PAIEMENT DE L’UE AVEC L’IRAN

TÉHÉRAN, 4 février (Xinhua) — Le chef de la justice iranienne a déclaré lundi que son pays n’accepterait jamais les « conditions humiliantes » concernant le canal de paiement de l’Union européenne (UE) pour le commerce avec l’Iran, a rapporté l’agence de presse Tasnim.

« Après neuf mois de tergiversations et de négociations, les Européens ont créé un mécanisme aux capacités limitées, non pas pour les changes, mais pour l’achat de la nourriture et des médicaments« , a déclaré l’ayatollah Sadeq Amoli Larijani.

La première condition « étrange » est que l’Iran adhère au Groupe d’action financière (GAFI), tandis que l’autre, c’est que le pays participe aux négociations sur son programme de missiles, selon M. Larijani.

« L’Iran n’acceptera en aucune manière ces conditions humiliantes« , a-t-il déclaré.

À rappeler que le 31 janvier, l’UE a annoncé la mise en place de l’INSTEX (instrument de soutien aux échanges commerciaux) proposé par la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France afin de sécuriser les échanges commerciaux avec l’Iran et d’éviter les sanctions anti-iraniennes des États-Unis après le désengagement en mai dernier de Washington de l’accord historique de 2015 sur le nucléaire iranien.

French.xinhuanet.com | Publié le 5 février 2019 à 04h12

http://french.xinhuanet.com/2019-02/05/c_137799461.htm