Mar 13

COMMENT UNE GUERRE NUCLÉAIRE POURRAIT-ELLE AFFECTER INTERNET ?

«Il est difficile de débrancher Internet complètement, mais c’est possible», a expliqué Ben Segal, ancien chercheur en informatique du Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN) et l’un des mentors de Tim Berners-Lee qui a créé le World Wide Web il y a 30 ans.

«Internet a été conçu de sorte à pouvoir utiliser des connexions de réserve. Il est donc difficile de l’anéantir, mais c’est possible. Une explosion nucléaire dans l’espace, à grande altitude, serait un vrai problème qui n’affecterait pas les hommes mais mettrait hors service l’électronique et les moyens de communication. On sait cela depuis longtemps, et je suis certain que tout le monde pourrait le faire en cas de menace», a déclaré à Sputnik Ben Segal, l’un des pères fondateurs d’Internet.

Une autre option serait de détruire toute l’humanité dans une guerre nucléaire. «Mais, sans détruire le monde, il est difficile de désactiver entièrement Internet. Parce que, comme je l’ai dit, il a été créé pour travailler à l’aide de différentes sources. Et tant qu’il existe un signal radio, un câble, un laser, vous pouvez communiquer via ces protocoles», a expliqué l’interlocuteur de l’agence.

«Toutefois, il est possible de lui infliger un préjudice considérable. Il y a quelques années, je ne pensais pas qu’un pays serait capable de filtrer Internet. Mais c’est possible. Par exemple, en Chine, Google est complètement interdit», a-t-il ajouté.

Il est impossible de prédire le développement futur d’Internet, mais la tendance générale est pessimiste, selon Ben Segal.

«Avez-vous lu le livre de Nassim Taleb Le Cygne noir sur la théorie des événements rares et difficiles à prévoir mais ayant des conséquences significatives? Et bien, la Toile mondiale était ce cygne noir. Comme Google et Facebook. Personne ne pouvait les prédire. Quand j’ai vu Google pour la première fois, j’ai pensé que cela ne pouvait pas exister. Que cela ne pouvait pas fonctionner. Et cela a été fait par un Russe. Et aujourd’hui personne ne peut dire quelle sera la suite», a-t-il déclaré.

Selon lui, la tendance générale de l’évolution de l’humanité suscite du pessimisme.

«Il existe de très nombreux risques. Et il est très regrettable que le cerveau humain, brillant dans certains domaines, ne puisse rien y faire. Et même si vous trouvez une solution, vous serez confronté au problème de son application», a-t-il ajouté.

Le World Wide Web fête son 30e anniversaire. Ce projet avait été mis en œuvre au CERN par le jeune informaticien Tim Berners-Lee, qui avait décidé de relier les ordinateurs dans un réseau commun grâce à l’hypertexte pour un meilleur échange d’informations.

Sci-tech, publié le 12.03.2019 à 14h18 (mis à jour à 14h27)

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201903121040331851-guerre-nucleaire-internet-impact-risques-menace/