Avr 14

J-53 : ON S’ORGANISE POUR VENT DE BURE À NANCY (1ER ET 2 JUIN !)

« Mettez-nous 10 000 personnes dans la rue et nous réfléchirons ! »

Voici la réponse d’une conseillère environnement de l’alors Premier Ministre Lionel Jospin, apportée à l’association Éodra (association des élu-es opposé-es à l’enfouissement des déchets radioactifs) lors d’une rencontre datant de 1998. La réaction d’un de nos camarades fut « mais comment voulez-vous que l’on fasse en Meuse ? Il y a 7 habitant-es au km² ! » Ce à quoi elle répondit « C’est bien pour ça que la Meuse a été choisie ! »

Alors, concrètement, comment fait-on pour atteindre l’objectif et organiser au mieux ce week-end de mobilisation ? Suivez le guide :

AFFICHES – TRACTS

Pour que la brise se transforme en tornade, il faut diffuser l’information, beaucoup ! Tout est téléchargeable en cliquant sur ce lien (version A3, tracts) :

https://ventdebure.com/ressources/

Nous, nous pouvons aussi vous en envoyer : dites-nous combien et à quelle adresse en nous écrivant à ventdebure@riseup.net ! Faites en sorte que nous soyons débordé-es dans les envois.

ORGANISATION DE BUS

Vous trouverez en cliquant sur ce lien toutes les informations pratiques nécessaires (lieux, accès, où dormir…) mais d’ores et déjà, vous pouvez vous lancer dans l’organisation de bus afin de converger massivement de partout en France !

Dites-le nous au plus vite que nous inscrivions votre départ (et ses étapes !) sur notre site, afin de le rendre rejoignable par toutes et tous ! Nous vous conseillons dans la mesure du possible de prendre un-e chauffeur militant-e afin d’amoindrir vos frais. Si les aspects financiers sont un sérieux problème, contactez-nous.

ACTIONS SYMBOLIQUES

Il nous tient à cœur que le week-end soit beau et pour cela nous réfléchissons aux gestes qu’il serait intéressant de porter tou-tes ensemble. Voici le petit matériel que vous pourriez apporter avec vous :

. tout ce qui vole (et qui est biodégradable !) : cerfs-volants (personnalisés, c’est encore mieux !), moulins à vent avec tiges en bois, tout ce qui prendra bien le vent, ou qui peut prendre son envol!

. Selon l’industrie nucléaire, la part de nos déchets radioactifs s’élève à une demi-brique de lait par personne : combien de personnes faut-il à Nancy pour ridiculiser ce discours manipulateur et cette métaphore absurde ! Apportez votre brique (de lait !) !

Depuis 25 ans, nous savons que le choix de Bure est un choix exclusivement politique. De fait, peu importe nos réponses au fond : que les risques scientifiques soient avérés, que le projet ne soit pas financé, qu’il ne soit pas accepté… tout cela est connu et nous ne manquons de le rappeler dès que nous le pouvons !

Mais après 25 ans de lutte, nous savons désormais qu’il n’y a pas de secret. Le projet Cigéo se fera si nous ne remportons pas le rapport de force. Cette année est normalement celle du dépôt de la demande d’autorisation de création de Cigéo. Les premiers travaux pour préparer l’accueil de Cigéo ont déjà commencé quand bien même le projet n’est pas encore autorisé. Une fois autorisé (et nous ne doutons pas une seconde que les services instructeurs le feront), les travaux de très grande envergure pourront commencer. Pendant ce temps-là, il est nécessaire pour État de faire le vide par chez nous, d’installer le désert afin qu’aucune lutte de terrain ne viennent enrayer le processus. La répression politique est sa dernière carte.

Il n’est plus temps d’attendre. Nous nous devons de montrer la force collective qui nous unit lors de ce week-end de mobilisation !

Ce texte est un communiqué du CEDRA

https://cedra52.jimdo.com/2019/04/09/j-53-on-s-organise-pour-vent-de-bure-%C3%A0-nancy-1er-et-2-juin/