Mai 02

LE COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE APPELLE À DES EFFORTS CONCERTÉS POUR RÉDUIRE TOUT RISQUE NUCLÉAIRE

Robert Mardini, observateur permanent du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) auprès des Nations Unies, a estimé mercredi au siège de l’ONU que le monde avait besoin « de toute urgence » d’efforts concertés pour réduire les risques nucléaires.

Il a jugé lors de la 3ème session du Comité préparatoire pour la conférence d’examen en 2020 du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) que « le risque d’utilisation des armes nucléaires est en hausse » et que « les restrictions antérieures s’effondrent progressivement« .

« Nous passons d’une phase d’élimination ou de non utilisation à une phase où l’on rend possible ou plus probable l’utilisation d’armes nucléaires« , s’est inquiété M. Mardini.

Notant que des « incidents militaires entre pays dotés d’armes nucléaires ont lieu à une fréquence troublante« , l’observateur a annoncé que « le risque que des armes nucléaires soient utilisées aujourd’hui pourrait être plus grand que pendant la Guerre froide« .

Depuis 1995, les conférences d’examen du TNP ont permis de prendre des décisions, des plans d’action, des étapes concrètes et des mesures permettant d’améliorer l’efficacité du processus d’examen.

Le TNP, signé en 1968 et entré en vigueur en 1970, est le seul traité contenant des engagements juridiquement contraignants en matière de désarmement nucléaire. Au total, 191 pays en sont signataires.

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-05-02 à 14h17

http://french.xinhuanet.com/2019-05/02/c_138029131.htm