Mai 06

ILS RÉCUPÈRENT DE FAUX BIDONS DE DÉCHETS RADIOACTIFS PERDUS DANS LES RUES DE LAVAL POUR DEMANDER L’ARRÊT DU NUCLÉAIRE

Le groupe « Sortons du Nucléaire – Mayenne 53 » a mis en place, ce samedi, un faux scénario catastrophe pour alerter sur ce qu’il qualifie de « dangers » du nucléaire. Il faut retrouver des bidons de déchets radioactifs perdus dans les rues de Laval. C’est un des événements de sa fête annuelle. Ce collectif demande l’arrêt du nucléaire, huit ans après l’accident de Fukushima, au Japon.

Comme chaque année, le groupe « Sortons du Nucléaire-Mayenne 53 » a organisé une fête à Laval, ce samedi 4 mai, pour réclamer l’arrêt du nucléaire. Pour cet événement, « Avant qu’ça pète« , plusieurs actions ont été organisées. Ce samedi matin, une première action a eu lieu dans le centre-ville de Laval et notamment, sur la place Hardy de Lévaré.

À partir de 10 heures, un camion est passé dans les rues du centre-ville pour annoncer que des déchets nucléaires ont été perdus. Le camion qui transportait ces déchets a eu un accident et il faut désormais récupérer ces bidons. C’est évidemment un faux scénario

Pour jouer complètement ce scénario, le collectif a ensuite amené cette dizaine de bidons place du Hardy de Lévaré. Les membres de « Sortons du Nucléaire – Mayenne 53 » les ont empilés et les ont stockés au milieu des commerçants du marché. 

L’association Sortir du #nucléaire 53 stocke de faux bidons de déchets #radioactifs sur la place du marché à #Laval pour demander l’arrêt du #nucléaire

Le but : interpeller les passants sur la dangerosité de l’énergie nucléaire, selon le collectif. Plusieurs dangers sont soulignés, à la fois le transport, mais aussi l’enfouissement, le stockage et le traitement de ces déchets. 

Le groupe dénonce aussi la vétusté de certaines centrales nucléaires et le danger qu’elles peuvent représenter. © Radio France – Aurore Richard

Le collectif demande l’arrêt imminent du nucléaire. Il propose des alternatives comme l’énergie solaire, discutées ce samedi après-midi, au bois de l’Huisserie, lors d’une conférence « Nucléaire, comment en sortir ? Des solutions existent« . Enfin, à 19 heures, une soirée musicale est proposée au même endroit. 

Publié par Aurore Richard, France Bleu Mayenne et France Bleu, le samedi 4 mai 2019 à 15h16

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/laval-ils-recuperent-de-faux-bidons-de-dechets-radioactifs-pour-demander-l-arret-du-nucleaire-1556975027