Mai 06

L’AMBASSADEUR DE CHINE AU ROYAUME-UNI APPELLE À HONORER LE FNI

LONDRES, 5 mai (Xinhua) — L’ambassadeur de Chine au Royaume-Uni, Liu Xiaoming, a exhorté dimanche les États-Unis et la Russie à s’efforcer de gérer adéquatement leurs différends à travers un dialogue constructif et à honorer le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI).

Dans une tribune publiée sur le site internet du quotidien économique et financier britannique Financial Times, M. Liu a qualifié « d’erronée » la décision américaine de se retirer du traité.

Selon lui, le FNI, un pacte signé à la fin de 1987 par Washington et Moscou pour restreindre la course aux armements, a joué un rôle positif dans la préservation d’une paix relative dans le monde.

Les États-Unis et la Russie, deux pays qui détiennent 92% des 14.500 ogives nucléaires au monde, ont récemment annoncé leur retrait du traité.

« Les États-Unis ont cité ‘les missiles à portée intermédiaire de la Chine’ comme l’un de ses prétextes, ainsi que des manquements russes présumés« , a rappelé le diplomate chevronné, ajoutant : « Un tel effort pour condamner la Chine est inacceptable et sans fondement« .

La Chine est engagée au développement pacifique et fait preuve de la plus grande retenue dans le développement de ses forces stratégiques, a noté M. Liu, soulignant que tous ses missiles terrestres à portée courte et intermédiaire sont déployés au sein de sa frontière.

« La Chine, contrairement aux États-Unis, adhère ouvertement au principe de ne pas utiliser en premier ses armes nucléaires« , a-t-il rappelé, appelant à renforcer le FNI, plutôt que de l’abandonner.

« L’éventuel redéploiement des missiles pourraient porter atteinte à la stabilité stratégique du monde, provoquer la tension régionale et causer du tort à la cause mondiale de contrôle des armes et de désarmement« , a conclu l’ambassadeur.

http://french.xinhuanet.com/2019-05/06/c_138037750.htm