Mai 19

WASHINGTON APPELLE LES COMPAGNIES SURVOLANT LE GOLFE À LA PRUDENCE

Le régulateur aérien américain a prévenu les compagnies aériennes des États-Unis survolant le Golfe qu’elles devaient faire preuve de prudence « en raison des activités militaires et des tensions politiques accrues dans la région« .

Cette mise en garde, qui concerne également l’espace aérien au-dessus du Golfe d’Oman, intervient au moment d’une poussée de fièvre entre Washington et Téhéran.

Les tensions dans la région « représentent un risque croissant pour les opérations de l’aviation civile américaine en raison de possibles erreurs de calcul ou d’identification« , a écrit l’agence fédérale de l’aviation américaine, la FAA, dans ce texte daté de jeudi et diffusé tard vendredi.

Le régulateur a aussi averti que les appareils survolant la zone pourraient être confrontés à « des interférences GPS par inadvertance et à du brouillage de communications, ce qui pourrait se faire inopinément« .

Les États-Unis ont annoncé le 5 mai le déploiement dans le Golfe du porte-avions Abraham Lincoln ainsi que de bombardiers B-52, invoquant une « menace » de l’Iran.

L’administration Trump a aussi rappelé ses diplomates non essentiels de son ambassade à Bagdad et du consulat d’Erbil (nord), jugeant que des groupes armés irakiens favorables à l’Iran constituaient une menace « imminente » contre son personnel.

Par AFP/VOA, publié le 18 mai 2019

https://www.voaafrique.com/a/washington-appelle-les-compagnies-survolant-le-golfe-%C3%A0-la-prudence-/4922918.html