Mai 21

IRAN : EXTRAIT DU POINT DE PRESSE DU 21 MAI 2019 DE FRANCE DIPLOMATIE

Q : Alors que les tensions ne cessent de monter entre l’Iran et les États-Unis, Téhéran vient d’annoncer une augmentation importante de sa production d’uranium enrichi.

1) Cette annonce remet-elle en cause les efforts entrepris par la France et l’Europe pour maintenir les effets du JCPoA ?

2) Au contraire, cela va-t-il accélérer la mise en place du mécanisme d’échanges Instex ?

R : Nous avons noté les dernières annonces des autorités iraniennes concernant les capacités de production d’uranium faiblement enrichi par l’Iran, qui s’inscrivent dans la lignée de leurs déclarations du 8 mai.

Nous appelons fermement l’Iran à continuer de mettre en œuvre l’ensemble de ses obligations au titre du JCPoA, comme il l’a fait jusqu’à maintenant, et à s’abstenir de toute mesure qui le placerait en violation de ses engagements.

Nous rejetons tout ultimatum et évaluerons le respect de ses engagements nucléaires par l’Iran au regard de sa mise en œuvre des obligations prévues par le JCPoA. À cet égard, nous rappelons le rôle essentiel de suivi et de vérification joué par l’Agence internationale de l’énergie atomique.

La France est déterminée à ce que le JCPoA, central pour le régime international de non-prolifération et la sécurité internationale, soit intégralement mis en œuvre.

Avec ses partenaires européens, la France poursuit ses efforts visant à préserver les bénéfices économiques liés à la levée des sanctions, tels que prévu par l’accord sur le nucléaire iranien, sous réserve que l’Iran respecte l’ensemble de ses obligations nucléaires. Les travaux engagés pour la mise en œuvre opérationnelle du mécanisme miroir (STFI) à Instex progressent de manière positive en vue d’un aboutissement prochain.

Publié le 21 mai 2019

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/iran/evenements/article/iran-q-r-extrait-du-point-de-presse-21-05-19