Mai 31

LA RUSSIE DÉMENT AVOIR TESTÉ DES ARMES NUCLÉAIRES DE FAIBLE PUISSANCE

MOSCOU, 30 mai (Xinhua) — Le ministère russe des Affaires étrangères a démenti jeudi les accusations d’un haut responsable américain de la Défense selon lesquelles la Russie procédait « probablement » à des essais nucléaires de faible puissance.

Les allégations émises mercredi par Robert Ashley, directeur de l’Agence du renseignement de la défense (DIA), constituent « une grossière provocation« . Elles sont « absolument infondées« , et ne visent qu’à ternir la réputation de la Russie, a affirmé le ministère dans un communiqué.

La Russie adhère strictement au Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, et a mis fin à ses essais nucléaires en 1991, conformément aux stipulations de ce pacte multilatéral, a précisé le ministère.

Le ministère russe a déclaré que les États-Unis s’en prenaient sans doute à la Russie dans le but de détourner l’attention de la communauté internationale, et de dissimuler leurs propres préparatifs en vue d’une reprise des essais nucléaires à grande échelle.

« Les dirigeants politiques et militaires américains devraient essayer de se rappeler qu’un retour à l’ère des essais nucléaires aurait de lourdes conséquences pour la stabilité mondiale« , a indiqué le communiqué russe.

Par French.xinhuanet.com, publié le 31 mai 2019 à 04h06

http://french.xinhuanet.com/europe/2019-05/31/c_138103809.htm