Juin 17

ESSAIS NUCLÉAIRES. LES VICTIMES SOUTENUES ET INDEMNISÉES

L’Aven (Association des vétérans des essais nucléaires) du Morbihan tenait, samedi, son assemblée générale au Dauphin, rassemblant une centaine de membres et en présence de Patrick Suberville et Jean-Louis Camuzat, respectivement président et vice-président d’Aven France.

L’association a été créée le 9 juin 2001 et compte actuellement 6 000 adhérents au niveau national et 160 au niveau départemental. Son objet consiste à faire reconnaître et défendre les droits des personnes civiles ou militaires confrontées à la maladie (23 recensées dont 19 cancers) suite à leur présence sur site lors d’un essai nucléaire français (210 réalisés en tout) sur les sites du Sahara et de Polynésie française depuis le 13 février 1960 jusqu’au 27 janvier 1996. En 2010, la loi Morin reconnaît le statut des malades ; il est désormais possible d’être indemnisé du fait d’avoir été sur les sites où avaient eu lieu les tirs et d’être atteint d’une des 23 maladies radio-induites.

L’équipe se tient à disposition des victimes pour monter les dossiers et les défendre auprès de la commission indemnisation.

Contact

Christian Coulon, président de l’association des vétérans des essais nucléaires du Morbihan, référent juridique Bretagne, tél. 07 82 34 58 02, www.aven.org

Publié le 16 juin 2019 à 16h40

https://www.letelegramme.fr/morbihan/kervignac/essais-nucleaires-les-victimes-soutenues-et-indemnisees-16-06-2019-12312683.php