JAPON: MISE À L’ARRÊT DÉFINITIF DE DEUX TRANCHES

Deux exploitants japonais ont chacun mis à l’arrêt définitif une tranche nucléaire: Tohoku Electric Power Company a ainsi déconnecté du réseau la tranche 1 de la centrale d’Onagawa et Kyushu Electric Power Company la tranche Genkai 2.

Tohoku avait annoncé en octobre 2018 qu’elle projetait d’arrêter définitivement l’exploitation de la tranche 1 de la centrale nucléaire d’Onagawa, dans la préfecture de Miyagi, au nord de Fukushima. Elle a expliqué sa décision notamment par les problèmes qu’impliquerait la mise en place de mesures de sécurité supplémentaires. La durée d’exploitation restante ainsi que la quantité d’électricité correspondante ont été prises en considération. Ainsi, en raison de sa puissance, d’à peine 500 MW, l’installation n’est pas rentable. Tohoku avait définitivement déconnecté du réseau la tranche Onagawa 1 le 21 décembre 2018. Cette information a été publiée récemment dans le système d’information sur les réacteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Onagawa 1 était la tranche nucléaire la plus ancienne de Tohoku, qui exploite aussi par ailleurs les installations d’Onagawa 2 et 3 et d’Higashidori 1 dans la préfecture d’Aomori.

De son côté, Kyushu avait annoncé en février 2019 qu’elle ne souhaitait pas remettre en service Genkai 2. Comme pour Onagawa 1, l’exploitante avait mis dans la balance les rééquipements nécessaires pour pouvoir redémarrer l’installation, ainsi que les années d’exploitations restantes.

L’installation est officiellement passée en statut «Mise à l’arrêt définitif» le 9 avril 2019. Genkai 2 aurait atteint ses 40 ans d’exploitation en mars 2021. Kyushu a ainsi définitivement déconnecté du réseau les deux tranches les plus anciennes et ayant la puissance la plus faible (529 MW) du site. Genkai 1 a, quant à elle, été mise à l’arrêt en avril 2015. Les deux réacteurs à eau sous pression avaient été mis en service commercial respectivement en 1975 et 1981.

Onagawa 1 et Genkai 2 ont cessé de produire de l’électricité en 2011, après l’accident de réacteur de Fukushima-Daiichi, comme la plupart des tranches nucléaires japonaises. Les réacteurs peuvent être remis en service uniquement s’ils satisfont les nouvelles exigences de sécurité renforcées. À ce jour, neuf réacteurs ont repris la production d’électricité, dont Genkai 3 et 4 (PWR, 1127 MW chacun) et Sendai 1 et 2 (PWR, 846 MW chacun), exploités par Kyushu.

Source: M.B./C.B. d’après PRIS de l’AIEA du 24 juin 2019

Article publié le 27.06.2019

https://www.nuklearforum.ch/fr/actualites/e-bulletin/japon-mise-larret-definitif-de-deux-tranches