Juil 10

LA CRIIRAD A MIS EN LIGNE LA SÉQUENCE 3 « L’IRRADIATION PERMANENTE » DU FILM «INVISIBLES RETOMBÉES »

Ce film porte sur les retombées radioactives en cas de catastrophe nucléaire. La dernière séquence sera mise en ligne d’ici fin juillet (une par semaine)

Séquence 3 : « L’irradiation permanente »

Les rayonnements gamma émis par les substances radioactives déposées sur les surfaces traversent les murs et irradient les habitants même lorsqu’ils sont à l’intérieur des bâtiments. Les habitants sont confrontés à des choix dramatiques : rester sur un territoire contaminé ou prendre la décision de le quitter.

https://youtu.be/f0LP8Q40yWs  (12mn18s)

Les catastrophes nucléaires comme celles de Tchernobyl et de Fukushima entrainent des rejets massifs de substances radioactives dans l’environnement et une contamination durable de vastes territoires. Elles s’accompagnent des mensonges sur la gravité des contaminations et sur l’ampleur des risques sanitaires. Les manipulations sont d’autant plus aisées que la radioactivité ne se voit pas. Compte tenu de son parc nucléaire vieillissant, la France, est particulièrement concernée par les risques nucléaires.

Produit par l’association CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la RADioactivité) et réalisé par Cris Ubermann, le film « Invisibles Retombées », s’appuie sur les missions conduites par le laboratoire de la CRIIRAD au Japon pour rendre palpable cette radioactivité invisible et les conséquences pour les populations touchées par les retombées. Il rend compte des rencontres avec les habitants des zones contaminées et des mesures des niveaux de radiation effectuées à leur côté.

Dans sa version sur Youtube, le film est découpé en 4 séquences d’une dizaine de minutes.

[1] Site CRIIRAD : http://www.criirad.org (y compris nos pétitions)
[2] Site des balises : balises.criirad.org

CRIIRAD, – 29, cours Manuel de Falla, 26000 Valence