Juil 16

DES ARMES NUCLÉAIRES AMÉRICAINES SONT BIEN PRÉSENTES SUR LE TERRITOIRE BELGE, SELON L’OTAN

Un document public de l’Otan découvert par deux partis écologiques belges révèle la présence d’armes nucléaires sur le sol belge, au sein de la base militaire de Kleine-Brogel, dans le Limbourg. Alors que le gouvernement belge niait cette information, le parti écologique Écolo appelle à « mettre fin à cette hypocrisie » pour « enfin mener un débat transparent sur cette question ».

Un rapport public de l’Otan a été dévoilé mardi 16 juillet 2019 par Écolo et Groen, deux partis écologiques de Belgique. Celui-ci révèle la présence d’armes nucléaires sur le sol belge, au sein de la base militaire de Kleine-Brogel, dans le Limbourg. Une information que refusait d’admettre le gouvernement belge, selon le parti écologique Écolo.

Le document, daté du 16 avril, « est un projet de rapport de la commission Défense et Sécurité de l’Otan qui s’était tenue lors de la session de printemps de l’Alliance, du 31 mai au 3 juin derniers, à Bratislava », indique le quotidien Le Soir.

150 armes nucléaires dans six bases en Europe

Le rapport, intitulé « Une nouvelle ère pour la dissuasion nucléaire ? Modernisation, maîtrise des armements et forces nucléaires alliées », révèle que « dans le contexte de l’OTAN, les États-Unis déploient à l’avant quelque 150 armes nucléaires, notamment des bombes à gravité de type B61, en Europe, pour une utilisation sur des avions à capacité duale des Américains comme des Alliés. Ces bombes sont stockées dans six bases américaines et européennes – Kleine-Brogel en Belgique, Büchel en Allemagne, Aviano et Ghedi-Torre en Italie, Volkel aux Pays-Bas et Inçirlik en Turquie ».

Une version révisée du rapport a été mise en ligne le 11 juillet 2019 sur le site de l’Otan. Dans celle-ci, le passage précisant explicitement la présence sur le territoire belge d’armes nucléaires a été modifié. On peut alors lire : « Dans le contexte de l’OTAN, selon certaines sources ouvertes, les États-Unis déploient à l’avant quelque 150 armes nucléaires, notamment des bombes à gravité de type B61, en Europe, pour une utilisation sur des avions à capacité duale des Américains comme des Alliés. Les Alliés européens fréquemment cités comme exploitant ce type d’avions sont la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et la Turquie ».

« Mettre fin à cette hypocrisie »

Après cette annonce relayée par plusieurs quotidiens belges, LaLibre.be note que « la réaction du gouvernement et de la Défense est toujours la même : on ne confirme pas et on n’infirme pas non plus… ».

Dans le communiqué révélant le rapport en question, Samuel Cogolati, député fédéral Écolo, estime qu’« il est temps de mettre fin à cette hypocrisie et d’enfin mener un débat transparent sur cette question ».

Écolo et Groen déposent à cette occasion une proposition de loi visant à interdire les armes nucléaires en Belgique. Elle devrait être prise en considération ce jeudi au cours de la séance plénière, selon Écolo.

Par Ouest-France, publié le 16/07/2019 à 17h26

https://www.ouest-france.fr/europe/belgique/des-armes-nucleaires-americaines-sont-bien-presentes-sur-le-territoire-belge-selon-l-otan-6447313