Août 04

MORBIHAN : AU MENEZ-HOM, UNE MONTÉE DE LA PAIX, MARDI, À LA MÉMOIRE D’HIROSHIMA

L’humanité va célébrer, cette semaine, les anniversaires tragiques des premiers bombardements atomiques des 6 et 9 août 1945, qui ont détruit les villes japonaises d’Hiroshima puis de Nagasaki, provoquant des centaines de milliers de morts et accélérant la capitulation du Japon, et ouvrant la voie à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« Mardi 6 août, est le jour anniversaire du bombardement d’Hiroshima [le 6 août 1945, NDLR], rappelle Roland de Penanros, pour le Collectif finistérien pour l’interdiction des armes nucléaires (Cian 29). Avec celui de Nagasaki trois jours plus tard, le bombardement de cette ville japonaise [ayant causé la mort de 140 000 personnes] a fait la preuve de la barbarie de l’usage des bombes atomiques. »

Plus jamais une seule bombe nucléaire !

Initié par le mouvement de la Paix de Cornouaille et l’Université européenne de la Paix, le Cian 29 regroupe une quinzaine d’associations et organisations syndicales et politiques du département du Finistère. Le collectif pacifiste et anti-nucléaire invite à une montée de la paix du Menez-Hom, mardi 6 août.

« Ni en presqu’île de Crozon, ni en rade de Brest, ni ailleurs, [n’acceptons] plus une seule bombe nucléaire, martèle le collectif. Exigeons que la France signe le traité d’interdiction des armes nucléaires voté le 7 juillet 2017 à l’Organisation des Nations Unies (Onu). Tels sont les messages que clameront à son sommet les marcheurs pour la paix du Menez Hom. »

Rendez-vous est donné à 10 h, mardi 6 août, à la stèle de la Résistance face à la chapelle de Sainte-Marie du Menez-Hom, (NDLR : commune de Plomodiern) pour le départ de la montée de la Paix. À 11 h, rassemblement et prise de paroles au sommet. À 12 h 30, pique-nique partagé, animations, etc.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/finistere/menez-hom-une-montee-de-la-paix-mardi-la-memoire-d-hiroshima-6469246